|    06 Juin 2016

Anonymat des dons aux États-Unis : bientôt légal ?

Un projet de loi qui pourrait rendre difficile la chasse au blanchissement d’argent

Cette loi pourrait rendre la lutte des dons frauduleux encore plus compliquée. Actuellement en discussion à la chambre des députés, cette loi empêcherait alors l’IRS (Internal Revenue Service - agence du gouvernement des États-Unis qui, en autres, collecte l'impôt sur le revenu) de collecter les noms des donateurs à des organismes à but non lucratifs.

D’après le représentant républicain Pete Roskam, auteur de cette proposition de loi, cette mesure permettrait de protéger les donateurs d’une éventuelle fuite de l’IRS de l’identité des donateurs. « l’IRS est mal équipée pour faire face à des données sensibles ». Ainsi, cette loi renforce la liberté d’anonymat de certains grands donateurs ne voulant pas être associés à tel ou telle cause.

Cependant, même si cette loi, a priori, part d’un bon sentiment, il sera alors plus compliqué de détecter l’argent provenant de sources douteuses ou dépendant de conflits d’intérêts. Certains y verront même un moyen de blanchir de l’argent sale. D’autres y verront un moyen de financer les élections américaines plus facilement.

 

Source : https://www.reuters.com/article/us-usa-election-charities-idUSKCN0YF2PJ

 

Ce site est réalisé grâce au mécénat de fondation sncf