Le mécénat de compétences

Comment engager les actifs ?

Pour mieux connaître cette nouvelle facette de l’engagement des actifs dans le monde associatif, Admical et Pro Bono Lab ont lancé la première enquête sur le mécénat de compétences en France. Les résultats de l’enquête et les témoignages d’entreprises engagées confirment le dynamisme du mécénat de compétences et son fort potentiel de développement. Permettre à ses salariés de s’engager pour des projets d’intérêt général : un pari gagnant pour tous.

Pour mieux connaître cette nouvelle facette de l’engagement des actifs dans le monde associatif, Admical et Pro Bono Lab ont lancé la première enquête sur le mécénat de compétences en France. Les résultats de l’enquête et les témoignages d’entreprises engagées confirment le dynamisme du mécénat de compétences et son fort potentiel de développement. Permettre à ses salariés de s’engager pour des projets d’intérêt général : un pari gagnant pour tous.  Qu’est-ce que le mécénat de compétences ?  C’est quand un salarié peut, encadré par l’entreprise, utiliser son temps de travail au profit d’un projet d’intérêt général. Près de 24 000 entreprises proposent à leurs collaborateurs de faire du mécénat de compétences en France (soit 15% des entreprises mécènes). Source : Admical-CSA 2014 « Le mécénat d’entreprise en France »   Une enquête pour mieux connaître et diffuser les pratiques du mécénat de compétences  Admical et Pro Bono Lab présentent Mécénat de compétences : comment engager les actifs ?, la première enquête* sur le mécénat de compétences en France. Ses conclusions permettent de mieux connaître les entreprises (déjà engagées ou non) à travers des données chiffrées et serviront à la diffusion et à l’amélioration des pratiques, au service de l’intérêt général.  Le dynamisme du mécénat de compétences en France est confirmé !   - Un intérêt récent et croissant des entreprises pour le mécénat de compétences Parmi les entreprises répondantes qui pratiquent le mécénat de compétences, la moitié l’ont mis en place au cours des 3 dernières années, et 1/4 dans les 12 derniers mois.  - Pourquoi les entreprises en font-elles ?  34% des entreprises interrogées font d’abord du mécénat de compétences pouraccompagner leurs partenaires (87% des missions sont réalisées au profit d’associations). Leur engagement est donc un signe de l’attention portée aux besoins spécifiques des bénéficiaires. Ensuite, il s’agit pour l’entreprise d’impliquer (25%) et de fédérer (20%) ses collaborateurs. Enfin, pour 7% des entreprises impliquées, le mécénat de compétences est un moyen de renforcer leur ancrage territorial.     - Comment les entreprises le pratiquent-elles ?   On observe une grande diversité des situations dans la mise en œuvre opérationnelle du mécénat de compétences : le temps d’engagement accordé aux salariés varie (de moins de 2 jours à plus d’une semaine) ; les missions se font individuellement (52% des missions proposées) ou en équipe (48 %). Les compétences professionnelles sont à l’honneur dans les missions réalisées par les collaborateurs** : 59 % des entreprises proposent uniquement ou majoritairement des missions qui les mobilisent. 2/3 des entreprises répondantes qui font du mécénat de compétences ont formalisé au moins 1 dispositif (par exemple la possibilité pour tous les collaborateurs de l’entreprise de s’impliquer 3 jours dans l’année pour des projets soumis par un appel à projet dédié).   Un potentiel de développement important   L’enquête montre également que de nombreuses entreprises qui n’en font pas aujourd’hui souhaitent se lancer dans les 3 ans (36%). Admical et Pro Bono Lab prédisent un bel avenir au mécénat de compétences !

 

Ce site est réalisé grâce au mécénat de fondation sncf