|    12 Janvier 2017

Systèmes alimentaires innovants et changement climatique

La Fondation Daniel et Nina Carasso souhaite accompagner des projets innovants, permettant de susciter l’évolution de systèmes alimentaires dans leur ensemble, vers des formes plus durables, moins émettrices en GES et plus résilientes aux changements climatiques.

Dépôt des candidatures jusqu'au 31 mars 2017

Cet appel à projets vise la proposition de nouveaux systèmes alimentaires ou l’amélioration de systèmes alimentaires existants en s’appuyant sur une compréhension pluridisciplinaire des enjeux (environnementaux, économiques, sociales et nutritionnels), et une vision inclusive de la production à la consommation. Les projets se situant simultanément sur plusieurs enjeux et/ou plusieurs segments de la chaîne d’acteurs seront favorisés.


Les caractéristiques des systèmes alimentaires ciblés doivent inclure explicitement une réduction des émissions de GES et/ou une augmentation de la résilience au changement climatique. Cela peut passer par la mise en place d’un suivi des GES et leur prise en compte dans le pilotage du projet, ou par l’élaboration de stratégies incluant une réduction des risques d’exposition aux conséquences du changement climatique. Les projets priorisant l’organisation des phases post-production (transformation, distribution, consommation) seront favorisés.

Les innovations attendues peuvent être dans les domaines variés tels que :

  • l’amélioration de la gouvernance du système alimentaire (multi-acteur, partenariats innovants, démocratie alimentaire, concertations, prise en compte des acteurs minoritaires)
  • la mise en place d’une politique alimentaire innovante (incitations/freins, application du principe « pollueur-payeur », stratégie d’approvisionnement publique proactive, planification, aménagement etc.),
  • l’organisation, la régulation du jeu d’acteurs et des liens commerciaux/partenariaux,
  • l’optimisation/ la mutualisation logistique,
  • l’amélioration des processus de transformation ou de préparation,
  • la transition numérique, l’amélioration de l’information et de la transparence, la gestion des données (big data)
  • etc.


Les projets sont par essence portés par des collectifs d’acteurs entrés dans une démarche de progrès, coordonnés, et dont les actions, champs de compétences et responsabilités sont complémentaires. Le projet devra si possible s’appuyer sur un diagnostic territorial permettant d’identifier les problématiques alimentaires locales. Les porteurs de projets pourront également s’appuyer sur des expériences en France et à l’étranger (projets sélectionnés par la Fondation les années précédentes, Food councils, plans de mise en oeuvre du droit à l’alimentation, plan Fome zéro au Brésil, etc.).

La fondation soutient des projets :

  • En phase de montage : Dans ce cas, la Fondation est susceptible d’accompagner ce montage de projet par le financement d’expertises. Le financement est alors limité à 1 an et à 50 000 euros maximum, et doit aboutir à un projet bien défini.
  • En phase de démarrage : Dans ce cas, la Fondation est susceptible de financer la mise en oeuvre du projet pendant 2 à 3 ans. Le financement est limité à 50 000 euros/an.

 

Critères de sélection

Les critères et les procédures internes de la Fondation Daniel et Nina Carasso auxquels doivent souscrire les porteurs de projet sont décrits dans le document "Procédure générale d'attribution et de suivi des financements". La conformité des projets avec les critères généraux obligatoires de la fondation est un préalable indispensable pour postuler à cet appel.

A ces critères généraux s'ajoutent les suivants :

  • le projet doit cibler l'objectif de l'appel
  • la durée de l'action est comprise entre 1 et 3 ans
  • le projet se situe en France
  • le projet comporte des objectifs et activités clairs ainsi qu'un mécanimse de suivi précis des livrables et des réalisations
  • le montant du financement demandé est inférieur à 50 000 euros par an en moyenne

Les projets éligibles font l’objet d’une sélection grâce à l’évaluation des critères suivants :

  • Adéquation des objectifs du projet avec l’objectif et critères de l’appel ;
  • Impact du projet sur les bénéficiaires ;
  • Qualité du montage du projet ;
  • Qualité du consortium (présence d’une collectivité, représentativité de l’écosystème d’acteurs concernés).

 

Calendrier et méthode de sélection

Ouverture de l'appel à projets : 10 janvier 2017

Date limite de dépôt du dossier de demande de financement : 31 mars 2017

Instruction du dossier par un consultant : avril-mai 2017

Evaluation interne, sélection et diffusion des résultats : au plus tard le 15 septembre 2017

 

Dépôt des dossiers

Après une présélection destinée à ne retenir que les projets répondant à cet appel à projet, l’instruction du dossier est effectuée par un consultant qui a pour mission d’établir un diagnostic sur les forces et faiblesses du porteur de projet et du montage du projet. La sélection des projets soutenus est effectuée par un jury composé d’experts, qui s’appuient sur le dossier de demande de financement, le rapport de l’instructeur et leur expertise sur le sujet pour évaluer les projets. La décision finale est validée par le Comité Exécutif de la Fondation.

 

Accompagnement

Le diagnostic effectué par l’instructeur peut aboutir, lors de la sélection, à une proposition d’accompagnement faite au porteur de projet et intégralement prise en charge par la Fondation en plus du financement octroyé. Le cas échéant cet accompagnement est mis en oeuvre par un de nos partenaires : ECTI, Passerelles et compétences, ou Im-prove. Cette proposition d’accompagnement a pour objectif de soutenir le porteur en lui permettant de renforcer un point particulier (expertise, capacité de déploiement, de collecte de fonds etc.). Ces propositions d’accompagnement n’ont pas de caractère obligatoire, et leur refus ne compromet pas l’obtention du financement octroyé.

 

Pour en savoir plus

> Consulter la présentation complète de l'appel à projets

> Découvrir les lauréats des éditions précédentes de l'appel à projets

> Contacter la Fondation Daniel et Nina Carasso

 

Ce site est réalisé grâce au mécénat de fondation sncf