|    12 Janvier 2017

Economie circulaire : appel à projets de la fondation Daniel et Nina Carasso

L’objectif de cet appel à projets est d’améliorer l'efficacité du système alimentaire par la création ou l'intensification de boucles positives et innovantes d’utilisation de la matière et de l’énergie. En effet, outre son impact environnemental immédiat, l’économie circulaire et la génération de valeur qu’elle induit peuvent contribuer à rentabiliser des filières et procédés vertueux, participant de l’alimentation durable, et qui autrement ne seraient pas économiquement viables.

Dépôt des projets avant le 31 mars 2017.

La Fondation s’intéresse à toutes les dimensions de l’économie circulaire dans la mesure où le projet s’inscrit dans l’alimentation durable. Nous recherchons particulièrement des projets portant sur des thèmes innovants, comme par exemple :

  • l’éco-conception de produits alimentaires ou d’emballages ;
  • la chimie verte, comprenant l’extraction et la valorisation de molécules, nutriments ou matériaux d’intérêt ;
  • l‘optimisation logistique.

 

Critères de sélection

Les critères et les procédures internes de la Fondation Daniel et Nina Carasso auxquels doivent souscrire les porteurs de projet sont décrits dans le document « Procédure générale d'attribution et de suivi des financements ». La conformité des projets et des porteurs de projets avec les critères généraux obligatoires de la Fondation est un préalable indispensable pour postuler à cet appel.

A ces critères généraux s'ajoutent les critères spécifiques de l'appel à projets :

  • le projet doit cibler l'objectif de l'appel à projets
  • la durée de l'action est comprise entre 1 et 3 ans
  • le projet se situe en France
  • le projet comporte des objectifs et activités clairs ainsi qu'un mécanisme de suivi prévis des livrables et des réalisations
  • le montant du financement demandé est inférieur à 50 000 euros par an en moyenne
  • le projet doit présenter une démarche d'expérimentation. Il est structuré de façon à proposer de l'innovation ou à identifier des porteurs d'innovation dans son champ d'activité et dans un territoire. L'effet levier recherché par le projet vise à ouvrir den ouvelles pistes de solution à la problématique abordée. Il permet d'évaluer l'impact des innovations grâce à une méthodologie pertinente. Il est structuré de façon à ce qu'il puisse être adapté ou reproduit dans des circonstances similaires, par d'autres personnes et en d'autres lieux. Il permet également de capitaliser sur cette expérience en vue d'une diffusion de ses enseignements.

Les projets éligibles font l'objet d'une sélection grâce à l'évaluation des critères suivants :

  • adéquation des objectifs du projet avec l'objectif et critères de l'appel
  • impact du projet sur les bénéficiaires
  • qualité du montage du projet
  • qualité du consortium

 

Calendrier et méthode de sélection

Ouverture de l'appel à projets : 10 janvier 2017

Date limite de dépôt des dossiers de demande de financement : 31 mars 2017

Instruction des dossiers par un consultant : avril - mai 2017

Evaluation interne, sélection et diffusion des résultats : au plus tard le 15 septembre 2017

 

Dépôt des dossiers

Après une présélection destinée à ne retenir que les projets répondant à cet appel à projet, l’instruction du dossier est effectuée par un consultant qui a pour mission d’établir un diagnostic sur les forces et faiblesses du porteur de projet et du montage du projet. La sélection des projets soutenus est effectuée par un jury composé d’experts, qui s’appuient sur le dossier de demande de financement, le rapport de l’instructeur et leur expertise sur le sujet pour évaluer les projets. La décision finale est validée par le Comité Exécutif de la Fondation.

 

Accompagnement

Le diagnostic effectué par l’instructeur peut aboutir, lors de la sélection, à une proposition d’accompagnement faite au porteur de projet et intégralement prise en charge par la Fondation en plus du financement octroyé. Le cas échéant cet accompagnement est mis en oeuvre par un de nos partenaires : ECTI, Passerelles et compétences, ou Im-prove. Cette proposition d’accompagnement a pour objectif de soutenir le porteur en lui permettant de renforcer un point particulier (expertise, capacité de déploiement, de collecte de fonds etc.). Ces propositions d’accompagnement n’ont pas de caractère obligatoire, et leur refus ne compromet pas l’obtention du financement octroyé.

 

Pour en savoir plus

> Consulter le détail de l'appel à projets

> Découvrir les lauréats des éditions précédentes

> Contacter la fondation Daniel et Nina Carasso

 

 

Ce site est réalisé grâce au mécénat de fondation sncf