Aïda - Les mécènes de l'ONCT

Histoires de mécénat

La musique au cœur des entreprises. Aïda, c’est l’histoire d’une belle rencontre entre la musique et le monde de l’entreprise, une association autour d’un orchestre de renommée internationale, une fierté pour Toulouse. L'association de mécènes a reçu le Prix spécial du jury 1999 (Oscars du mécénat).

L’association Aïda est née en 1988 sous l’impulsion de Claude Goumy, alors directeur général de Matra Espace, et de huit autres entreprises autour d’une même passion, la musique, et d’un groupe d’hommes et de femmes enthousiastes, l’Orchestre national du Capitole de Toulouse. Aujourd’hui, Aïda est une des plus grosses associations de mécénat collectif. Elle compte une centaine d’entreprises de la région de Toulouse et Midi-Pyrénées. De toutes tailles et issues de différents secteurs d’activité, elles représentent près de 80 000 salariés. C’est donc l’essentiel du tissu socio-économique local qui contribue, via Aïda, au rayonnement national et international de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse et de son chef, Tugan Sokhiev.

Les axes d’action d’Aïda au service de la musique

L’objectif d’Aïda est de donner accès à la musique classique au plus grand nombre. Par le biais du mécénat croisé, l’association souhaite allier culture et solidarité. D’autre part, elle aide les jeunes musiciens, chefs d’orchestre et compositeurs et offre la possibilité aux formations musicales issues de l’ONCT de se produire sur scène. Enfin, elle contribue à la production discographique de l’ONCT et de ses musiciens. 

« Pour les entreprises mécènes, pour leurs dirigeants comme pour leurs salariés ou leurs clients, c’est un outil très fort de mobilisation et de fierté. Au fil des ans, notre ambition reste toujours la même, grâce à l’implication sans relâche des entreprises mécènes, diffuser la musique auprès de leurs collaborateurs, de leurs clients et plus largement de tous ceux qui, comme nous, en faisons une histoire de cœur » 

Francis Grass, président d’Aïda

Le mécénat croisé

Le principe consiste à allier culture et solidarité afin de favoriser l’accessibilité à la culture pour les publics éloignés ou empêchés : personnes âgées ou handicapées, jeunes, etc … 
Compte tenu de la volonté d’Aïda de permettre au plus grand nombre d’accéder à la musique classique, il semblait naturel de mener une action de mécénat croisé. Aïda a ainsi permis cette année à plusieurs groupes constitués aussi bien de salariés en situation de réinsertion professionnelle que de jeunes collégiens, de compagnons du devoir ou bien de séniors d’assister à des concerts de l’Orchestre national du Capitole de Toulouse, de bénéficier d’une visite commentée de la Halle aux grains et d’aller à la rencontre des musiciens de l’orchestre.

 

Légende illustration : Concert des 20 ans de l’Association Aïda, dirigé par Tugan Sokhiev. ©Aïda

 

Ce site est réalisé grâce au mécénat de fondation sncf