le Mag

À la découverte d’un promoteur immobilier engagé : Zoom sur le Groupe Emerige

Paroles de mécènes

Arthur Toscan du Plantier
A l'occasion du 5ème anniversaire du fonds de dotation Emerige, Arthur Toscan du Plantier, directeur de la stratégie, de la RSE et du mécénat nous en dit plus sur l'engagement du groupe dans le domaine culturel.
 
 
Le mécénat est au cœur de la culture d’entreprise du groupe Emerige. Quels sont les grands axes de vos actions ? Sur quels domaines d’interventions avez-vous décidé d’agir, et pourquoi ?

Effectivement, convaincu que l’art peut changer le quotidien, Emerige est un mécène engagé en faveur de la création contemporaine et du rapprochement de la culture avec tous les publics, en particulier les plus jeunes. Ces deux axes nourrissent au quotidien notre réflexion sur la politique de mécénat que nous menons.

Notre politique est intimement liée à la passion de Laurent Dumas, Président et fondateur du Groupe Emerige, pour la création contemporaine et à son engagement en faveur des artistes. Sous son impulsion, nous soutenons année après année des institutions culturelles et des expositions en France et à l’étranger, qui s’attachent à faire rayonner la scène artistique française tels que le Palais de Tokyo, la Biennale de Venise ou encore le Musée d’Art Moderne de la Ville de Paris. Au cœur de nos actions figure la Bourse Révélation Emerige, rendez-vous désormais attendu par tous les amateurs d’art contemporain en quête de découverte de la jeune scène française.

Le rapprochement de la culture avec les jeunes publics constitue notre second axe, fortement ancré dans la conviction que la culture et l’art sont émancipateurs et sont facteurs de réduction des inégalités. Ainsi, Emerige soutient des programmes d’éducation artistique et culturelle parmi lesquels « Une journée de vacances à Versailles », L’Automne au lycée dans le cadre du Festival d’Automne, la Fondation du Collège de France ou encore l’association La Source de Gérard Garouste.

 
Lancé en 2014, le Fonds de dotation Emerige fête cette année son 5ème anniversaire. Pouvez-vous nous rappeler l’origine du projet et nous dire pourquoi vous avez décidé de créer un FDD ?

Lors du lancement de la Bourse Révélation Emerige, il est apparu évident que nous avions besoin d’une structure souple et autonome pour mener à bien ce projet. Très vite, le Fonds de dotation s’est imposé comme le véhicule idoine pour structurer notre politique de mécénat et soutenir aussi bien la création contemporaine que nos actions d’éducation artistique et culturelle.

Le Fonds de dotation permet de conjuguer et mettre en œuvre cette double ambition. Le meilleur exemple est la convention de mécénat qui nous unit au Château de Versailles : en contrepartie de notre soutien aux expositions d’art contemporain imaginées et conçues par l’établissement public, Emerige a souhaité organiser une action d’éducation artistique et culturelle d’une ampleur inédite à destination d’enfants issus de milieux défavorisés. Ainsi est née Une journée de vacances à Versailles !

La Bourse Révélation Emerige, dont nous fêtons cette année la 5ème édition, à travers une exposition rétrospective qui aura lieu du 7 octobre au 17 novembre 2019, dans un nouveau lieu au 81, boulevard Voltaire 75011 Paris, constitue également une occasion de plus pour faire rencontrer ces deux engagements par le biais d’une médiation culturelle spécialement conçue pour le jeune public.

 
Quel bilan tirez-vous de ces 5 premières années du FDD ?

Rien de tel que de voir l’émerveillement dans le regard des enfants quand ils découvrent pour la première fois la galerie de Glaces du Château de Versailles ou d’entendre un jeune, issu d’un milieu défavorisé demander au professeur Patrick Boucheron du Collège de France comment on devient historien !

Nos actions en faveur de l’éducation artistique et culturelle touchent environ 12 000 jeunes chaque année.

La Bourse Révélation Emerige, quant à elle, a déjà permis de révéler le travail de 58 jeunes artistes, à commencer par les lauréats des cinq premières éditions : Vivien Roubaud, Lucie Picandet, Edgar Sarin, Linda Sanchez et Paul Mignard, qui tous, multiplient depuis les actualités artistiques auprès des galeries ou institutions au rayonnement international.

Une de nos particularités est celle de l’engagement sur le long-terme auprès de nos partenaires. Ces cinq premières années nous ont démontré qu’il s’agit de la meilleure façon d’accompagner et de renforcer les projets artistiques et culturels que nous choisissons de soutenir.

 
Pourquoi est-ce important pour un acteur de la promotion immobilière de s’investir dans le champ culturel ? Quel impact cela a-t-il sur vos parties prenantes (collaborateurs, partenaires, fournisseurs, clients…etc) ?

Conscient des enjeux liés à notre activité et de son impact sur notre environnement et nos parties prenantes, Emerige a fait le choix d’exercer différemment le métier de promoteur immobilier en lançant de manière volontaire, dès 2016, une démarche RSE. Notre engagement pour la culture s’inscrit ainsi dans notre engagement sociétal et constitue un des trois piliers de politique RSE, celui de « Rassembler par la culture ». L’art étant le plus court chemin de l’homme à l’homme, selon les mots d’André Malraux, nous contribuons, à travers nos actions, au mieux-vivre ensemble.

Les collaborateurs et collaboratrices d’Emerige sont exposés et associés au quotidien à cet engagement, que ce soit à travers les œuvres qui ornent les murs de nos bureaux, les visites et sorties culturelles auxquelles ils/elles participent et les projets 1 immeuble 1 œuvre qu’ils peuvent être amenés à piloter.

D’ailleurs, en tant que premier signataire de la charte du Ministère de la Culture 1 immeuble, 1 œuvre, Emerige contribue également à l’essor de l’art dans la ville en installant systématiquement une œuvre dans chaque immeuble qu’il construit ou réhabilite. Depuis 2016, près de 60 œuvres ont été commandées à des artistes.

 
Les 3 mots qui décriraient le mieux l’engagement d’EMERIGE ?

Nos maîtres-mots sont sans aucun doute la générosité, l’exigence et la créativité !

 
Et pour l’avenir, quels sont vos prochains défis ?

Afin de renforcer les projets que nous soutenons, il nous est apparu important d’en mesurer l’impact. Il s’agit d’une démarche d’amélioration des projets et non de sélection. Nous travaillons sur des modèles d’évaluation avec chacun de nos partenaires. Evidemment, les actions culturelles, en particulier ceux liés à l’éducation artistique et culturelle, s’avèrent plus difficiles à mesurer étant donné que les résultats ne se manifestent que des années après la participation des jeunes aux projets.

Nous portons également une attention particulière à ce que les bénéficiaires des projets que nous soutenons soient des acteurs de l’action artistique et culturelle et pas seulement des spectateurs. Il est important de vivre l’expérience artistique et culturelle pour qu’elle vienne transformer notre vision du monde. C’est le défi qu’on se donne chez Emerige !

 

Propos recueillis par Léo Gaudin

 

 

 

 

Ce site est réalisé grâce au mécénat de