Les différentes formes de mécénat

Quel soutien pour quel projet ?

Le mécénat peut prendre la forme d’un soutien financier, comme c’est encore majoritairement le cas aujourd’hui, mais il peut également s’appuyer sur d’autres ressources du mécène : ses compétences et celles de ses collaborateurs, ses produits ou encore sa technologie.

Les différentes formes de mécénat permettent à chaque mécène de réaliser un mécénat sur mesure, en cohérence avec son identité, sa culture, sa taille ou encore ses objectifs stratégiques. Il est par exemple parfois plus facile pour une entreprise de donner des produits que de faire un don financier.

Le mécénat financier

C'est quoi ?

Le mécénat financier est l’apport d’un montant en numéraire (en argent) au profit d’un projet d’intérêt général.

Exemple
En 2014, l’ONG Ivoire Développement Durable a mis en place un programme de formation visant l’autonomisation de 60 femmes ivoiriennes réunies au sein de deux groupements agricoles. A travers un don de 62 000 €, Solidarity Accor soutient le développement de ce programme pendant deux ans.

Qui le pratique* ?

Mécénat traditionnel, il est encore le plus couramment utilisé par les entreprises quelle que soit leur taille : 92% des entreprises mécènes pour 84% du budget total du mécénat en France.

Le mécénat en nature

C’est quoi ?

Le mécénat en nature consiste à donner ou mettre à disposition des biens au profit d’un projet d’intérêt général.

Pour aller plus loin, consultez la fiche Repères n°7 « Le mécénat en nature »
 

"Octobre Rose": en 2013, l'Hôtel de Sully (CMN) a accueilli les photos des lauréats du concours Estée Lauder Pink Ribbon Awards grâce au mécénat en nature de Doublet (Oscar Jacques Rigaud du mécénat culturel 2012). © Bertrand Clech


Qui le pratique* ?

En moyenne, 39% des entreprises mécènes font du mécénat en nature. Parmi elles, les ETI et grandes entreprises sont celles qui l’utilisent le plus : 42 % d’entre elles, mais les PME (41%) et les TPE (39%) y recourent beaucoup également. Les entreprises consacrent 3% de leur budget mécénat au mécénat en nature.

Le mécénat de compétences

C’est quoi ?

Le mécénat de compétences consiste à mettre à disposition un salarié sur son temps de travail au profit d’un projet d’intérêt général.

Exemple
Un salarié SNCF a le choix entre deux types de missions : apporter son expertise métier à une association qui cherche (fiabiliser ses comptes, monter un plan de communication, réaliser un diagnostic électrique d'installation...) ou accompagner un jeune de milieu modeste dans ses études ou sa recherche d'emploi. Chaque salarié peut bénéficier de 10 jours par an sur son travail pour réaliser une mission. 3 ans après le lancement en 2013 de sa politique de mécénat de compétences sous l'impulsion de sa fondation, la SNCF compte plus de 135 associations partenaires, plus de 1300 salariés engagés et 1100 missions réalisées.

 

Qui le pratique* ? 

20% des entreprises mécènes font du mécénat de compétences. Le mécénat de compétences reste un dispositif qui nécessite une certaine ingénierie interne. Cette complexité reste plus facilement gérable au sein d’entreprise d’une certaine taille. Le mécénat de compétences représente 13% du budget du mécénat en France

Pour aller plus loin, consultez la fiche Repères n°3 « Le mécénat de compétences» 
 

* Source : Baromètre 2018 Admical –CSA « Le mécénat d’entreprise en France  »

Ce site est réalisé grâce au mécénat de