le Mag

Le #French Impact, nouvelle bannière nationale

Expertise

Le French Impact, nouvelle bannière nationale, a été lancé le 18 janvier dernier. Ce programme, fortement inspiré de la FrenchTech, vise à soutenir et encourager les innovations sur tous les territoires. Nous vous proposons de faire le point sur l’avancement du projet et surtout de découvrir les lauréats !

Le French Impact a été créé en association avec l’accélérateur national de l’innovation sociale. Ce nouvel outil va permettre d’identifier, d’encourager et de soutenir les initiatives locales, portées par différentes structures sur tous les territoires. L’identification et l’accompagnement de ces initiatives va permettre leur changement d’échelle pour une adaptation nationale et un essaimage partout en France. Il est important de rappeler que « l’innovation sociale est un levier majeur pour la transformation durable de la France »[1] et donc vecteur pour l’économie du pays.

Inspirée de la French Tech, créée par le Gouvernement en 2013 afin de favoriser l’émergence de start-up à succès pour générer de la valeur économique et des emplois en France, cette nouvelle bannière s’oriente vers les innovations sociales portées par chacun. Elle a pour but premier de fédérer une communauté et de valoriser la diversité des acteurs de l’innovation sociale.

Pour cela, le French Impact prévoit, dans un premier temps, d’identifier et de qualifier des projets innovants. Un appel à projets à donc été lancé simultanément afin de sélectionner une quinzaine d’entreprises de l’économie sociale et solidaire, qui présentent toutes les qualités de l’innovation sociale. Au final, ce sont 22 entreprises qui ont été choisies, toutes prêtes au changement d’échelle et qui ont démontré la robustesse de leur modèle, ainsi qu’un impact social réel sur le territoire. Voici les 22 structures retenues dans le cadre du French Impact :

 

Environnement

  • Ecov qui propose des diagnostics de potentiel covoiturage pour les petites collectivités rurales et périurbaines. Le but étant de développer des itinéraires de covoiturage en fonction des besoins du territoire
  • Enercoop dont l’objectif est de rendre accessible une énergie 100% renouvelable et à faible impact environnemental et social au plus grand nombre, en proposant le développement d’une production locale adaptée aux besoins du territoire
  • Phenix dont le but est de donner une seconde vie aux déchets, par l’accompagnement des professionnels dans leur transition vers une économie circulaire (valorisation des déchets et réduction du gaspillage)

Environnement - Urbain

  • Plateau Urbain qui répertorie les espaces vacants dans les villes, afin de les proposer aux acteurs culturels, associatif et de l’ESS, qui ne possède pas de local pour leurs activités

Social – Emploi

  • Baluchon spécialiste du développement territorial, de la mixité et des innovations économiques et sociales par biais de la transition alimentaire, en créant notamment des emplois dans ce domaine
  • Messidor qui propose des parcours de transition afin de faciliter l’insertion professionnelle des personnes souffrant de troubles psychiques
  • Grap, le Groupement Régional Alimentaire de Proximité qui met en valeur l’alimentation bio-locale grâce à des activités de transformation et de distribution
  • Envie et son service de prêt ou de location de matériel, même médical. Grâce à la récupération et à la rénovation du matériel, la structure offre aussi des emplois à destination des personnes les plus exclues.
  • Chênelet qui propose des parcours d’insertion pour les personnes les plus éloignées de l’emploi, dans 3 filières : le bois, l’écoconstruction et l’agroalimentaire
  • VAE les 2 Rives pour permettre à chacun d’accéder à la Valorisation des Acquis d’Expérience, dans un projet de développement individuel ou au service d’une stratégie d’entreprise
  • Ticket for Change ou l’émergence des talents de l’ESS. La structure propose de mettre en activation ces talents et d’accompagner les personnes dans leur mise en œuvre, voire la création de structures de l’ESS

Social

  • Jaccede qui conçoit des solutions durables et collaboratives pour permettre à chacun de bénéficier d’une information détaillée sur les conditions d’accessibilité des lieux ouverts au public, tout en sensibilisant à cette cause
  • Trait d’union, le facilitateur des échanges grâce à son offre d’interprétation et de traduction en language des signes
  • Toit à moi qui accompagne les personnes sans abri dans leur réinsertion, en prenant en compte les problématiques de logement
  • Yes We Camp, l’association qui transforme les espaces urbains en véritables micro-territoires ouverts à tous, dans un but de réalisation et d’épanouissement individuel
  • Acta Vista qui développe des chantiers d’insertion et de formation qualifiante aux métiers du patrimoine, à destination des personnes les plus éloignées de l’emploi
  • Voisin Malin, le réseau des voisins, à l’échelle du quartier, qui met en contact les habitants, transmet les informations essentielles au quotidien, aider au développement et recense les pratiques et les attentes.
  • Mozaïk RH, le leader du recrutement des diplômés de la diversité, qui permet d’identifier les profils de demain et des créer des passerelles entre les entreprises et les diplômés sur les territoires

Education

  • Article 1, née de la fusion de deux associations majeures dans la lutte contre l’inégalité des chances (Frateli et Passeport Avenir), elle propose d’accompagner tous les publics dans leur orientation, leurs études et leur insertion professionnelle
  • WeTechCare, quand la transition numérique simplifie le quotidien des publics les plus fragiles. Insertion, apprentissage, formations et inclusion numérique pour tous !

Santé

  • Siel Bleu dont la R&D se préoccupe de développer des nouveaux outils non médicaux dans le domaine de la prévention santé et des activités physiques adaptées à tous

 

L’objectif sera ensuite de financer la croissance de ces structures, d’expérimenter les innovations et de les essaimer. Un appel à candidature a été lancé en mars 2018, afin de sélectionner les structures qui accompagneront cette deuxième étape.Enfin, une évaluation d’impact social des innovations sera réalisée afin de faire un premier bilan et surtout d’accompagner les entreprises innovantes dans leur croissance.

Nous leur souhaitons un bel avenir et prendrons prochainement de leurs nouvelles !

 

Tifenn André

 

>> Pour en savoir plus sur le sujet, retrouvez l'article "Affaires publiques : l'avenir de l'entreprise au coeur du débat"

 


[1] Nicolas Hulot, ministre d’Etat de la Transition écologique et solidaire, Julien Denormandie, secrétaire d’Etat auprès du ministre de la Cohésion des territoires et Christophe Itier, Haut-commissaire à l’Economie sociale et solidaire et à l’innovation sociale, lors de la soirée de lancement du jeudi 18 janvier 2018

 

Ce site est réalisé grâce au mécénat de