le Mag

Ecosia : le monde connecté pour une planète moins polluée

Expertise

Alors que la forêt amazonienne se meurt, le moteur de recherche Ecosia semble prendre une importance toute particulière. En utilisant les recherches effectuées par les internautes pour générer des dons, le moteur de recherche s’appuie sur une logistique simple et efficace. Son panel d’offre et son engagement ne cesse de s’agrandir, au profit de l’écologie. Retour sur une entreprise solidaire qui s’attèle à reboiser la planète.

 

Vous avez certainement déjà entendu parler d’Ecosia, le moteur de recherche solidaire et écologique. Mais savez-vous vraiment comment il fonctionne ?

Comme tous les moteurs de recherche, c’est la publicité qui génère des revenus, mais chez Ecosia, on va plus loin : des achats solidaires, des réservations d’hôtels et maintenant une application pour smartphone. Tous ces outils participent aux missions prioritaires de l’entreprise : la reforestation et la compensation de l’empreinte carbone. Le moteur de recherche met donc en œuvre une palette de solutions pour répondre aux exigences de son engagement et de celles de ses salariés.

 

Ecosia : quésako ?

Ecosia est un moteur de recherche solidaire allemand, qui reverse 80% de ses bénéfices à des fins de reforestation mondiale. Plus exactement c’est un métamoteur de recherche. Cela signifie qu’il puise ses informations à travers un autre moteur de recherche : Bing. Un onglet Google est aussi disponible, mais il ne permet pas de générer des fonds pour planter des arbres.

Créé en 2009 par Christian Kroll, ce service est totalement gratuit pour les utilisateurs et génère des fonds à chaque recherche, notamment grâce aux encarts publicitaire (les EcoAds) de Yahoo !. En cliquant sur ces encarts l’utilisateur génère plus de revenus. Il est aussi totalement libre de les désinstaller. Le moteur de recherche est donc personnalisable et s’adapte au profil de son utilisateur.

L’internaute peut prolonger l’expérience Ecosia en installant des EcoLinks afin de générer des dons pour tout achat en ligne. Ecosia est partenaire de plusieurs sites internet marchands qui permettent aux utilisateurs de faire des dons en ligne à chaque achat. Lorsque le consommateur effectue une recherche via Ecosia, les EcoLinks s’affichent à côté des détaillants qui proposent cette option. Une fois l’EcoLink activé, un pourcentage de l’argent dépensé pour l’achat du produit (5% au maximum) est automatiquement reversé à Ecosia. Le consommateur fait un don sans dépenser un centime supplémentaire et le site marchand accroît sa cote de popularité.

 

L’engagement comme moteur de l’entreprise

Grâce à son développement, l’entreprise a créé des emplois pour son siège mais aussi sur tous les sites où elle intervient, afin de missionner des personnes à la plantation des arbres.

En 2017, 22 personnes travaillaient au siège d’Ecosia à Berlin et des milliers de « planteurs » agissaient sur toute la planète.

L’entreprise a aussi à cœur de réduire les émissions de carbone, grâce à une politique qui met tout en œuvre pour neutraliser les émissions causées par les recherches effectuées, et notamment les appareils utilisés. C’est l’objectif de l’onglet Google qui permet d’assurer une navigation à un taux neutre de carbone. Grâce à ces recherches, environ 20% des revenus publicitaires sont réservés à la compensation carbone de l’entreprise et des recherches, ainsi qu’à la rémunération des acteurs du projet tel que Myclimate. L’entreprise s’est donné comme objectif de réduire 100% des émissions de CO2 émises par ses serveurs, ses infrastructures et ses locaux.

Sur les bénéfices issus des revenus publicitaires, 80% sont reversés à des ONG ou à des programmes de protection des forêts. C’est dans ce contexte qu’Ecosia s’est associé à WWF pour protéger les parcs nationaux brésiliens de Juruena et de Tumucumaque au Brésil.

Mais l’entreprise a soutenu plusieurs autres programmes de reforestation, et en février 2019, c’est environ 50 millions d’arbres qui ont été plantés au Brésil, au Burkina Faso, au Pérou, à Madagascar, en Indonésie, etc.

 

Les projets d’Ecosia

L’entreprise ne compte pas s’arrêter là. Récemment, grâce à la fonctionnalité Ecosia Voyage, l’entreprise s’est associée à des partenaires hôteliers, et chaque réservation contribuera à la plantation de 25 arbres (selon les tarifs de la réservation). La rémunération d’Ecosia passe par un système de commission que le partenaire s’engage à reverser à l’entreprise.

Fin août, l’entreprise communiquait sur une nouvelle mesure : la mise en place des congés pour le climat. Le principe est de permettre aux salariés souhaitant prendre part aux manifestations en faveur du climat, d’y participer sans avoir à poser de congés. Ecosia prolonge même son action en soutenant les initiatives et actes de ses salariés : « S'ils rencontrent des problèmes avec la justice, Ecosia les soutiendra et couvrira leurs frais. Si une désobéissance civile non violente et raisonnable devait conduire un employé d'Ecosia à être mis en détention, son temps derrière les barreaux sera considéré comme temps de travail ».[1] Ainsi, Ecosia prend des mesures concrètes pour faciliter l’activisme climatique. L’entreprise, en plus de financer des projets de reforestation, souhaite devenir un véritable acteur militant de la cause écologique, par le biais de ses salariés.

Enfin, pour prolonger et multiplier ses actions, le moteur de recherche est maintenant disponible sur smartphone. Au mois d’août 2019, plus de 5 millions de téléchargement avaient déjà été effectués. Grâce à cet outil, les actions environnementales sont à portée de tous.

 

Tifenn André


[1] Blog.ecosia.org   Ecosia Blog, post du 15 août 2019 « Ecosia takes radical steps to support climate activism »

 

Ce site est réalisé grâce au mécénat de