le Mag

SINGA, un projet pour recréer du lien social avec les réfugiés

Expertise

©LyonMag
Alors que nos sociétés semblent d'ores et déjà dépassées par les faibles arrivées de personnes déplacées par des conflits, des persécutions et les changements de l'environnement, une nouvelle architecture sociale est en train d'émerger. A l'intégration des réfugiés dans une société d'accueil limitée en capacité d'insertion, Singa préfère une approche interactive où chacun est ressource, nouveaux arrivants comme locaux, pour bâtir en continu une société commune, diverse et cool. A cette fin, Singa produit des espaces d'orientation, de rencontres, d'apprentissage et de création.

 

Depuis 2012, l’association SINGA s’est lancée le défi de créer des opportunités de rencontres et de collaboration entre nouveaux arrivants, migrants et réfugiées, et locaux. Une communauté s’est donc créée autour de cette ambition, regroupant maintenant plus de 30 000 membres partout en France et en Europe. Partant du constat qu’il était difficile d’organiser des ponts entre chaque individu, l’association a développé la plateforme singa.io qui constitue un véritable vecteur de lien social, en utilisant comme point de départ le partage d’une passion commune.

Singa.io continue donc sa lancée pour passer de 245 00 rencontres en 2018 à plus de 50 000 en 2019 et vise les 200 000 pour 2020. Pour créer toujours plus de lien social et économique.

 

Des citoyens aux grandes entreprises, SINGA bénéficie de nombreux soutiens

Si l’association devait remercier ses partenaires, elle commencerait certainement par ses utilisateurs, c’est-à-dire les 30 000 citoyens touchés depuis 7 ans d’existence et qui font vivre la plateforme. Mais SINGA c’est aussi plus de 200 entrepreneurs connectés qui offrent des contacts qualifiés aux utilisateurs.

Le projet a également bénéficié de financements privés de la part de mécènes. Que l’apport soit financier ou en compétences, différents acteurs se sont réunis afin de participer au développement du projet. Ainsi, Accenture, Gide et BNPParibas, entre autres, ont mécéné ce projet.

Antoine Sire, directeur de l’engagement chez BNP Paribas témoigne : « Singa et BNP Paribas, c’est une longue histoire. Nous sommes leur banque depuis le début. Ils ont formé nos collaborateurs dans plusieurs villes de France. Au fil des années, nous avons pu constater leur impact social. Aujourd’hui, nous soutenons leur dernière innovation technologique qui réunit les français et les réfugiés dans une dynamique positive d’échanges et de création. Un « win-win » pour la société et l’économie. »

Enfin, l’accompagnement de la marque Ben & Jerry’s va permettre à l’association de toucher de nouvelles audiences et de diversifier ses canaux de communication.

Tout est prêt pour une belle expansion du réseau singa.io

 

Faire évoluer la plateforme pour toucher encore plus de monde

La plateforme est déjà bien avancée et s’avère très responsive : elle est facilement accessible depuis n’importe quel écran. Mais la communauté SINGA souhaite que la plateforme touche encore plus de personnes, et pour cela il faut la développer et la transformer en application. Ainsi, elle sera consultable directement depuis un téléphone mobile, et donc beaucoup plus facile d’accès dans n’importe quelle situation. Pour cela, un grand chantier d’adaptation des contenus et de traduction va devoir se mettre en place. Une fois l’application sortie, c’est la communication qui devra prendre le relai pour sensibiliser un maximum de personnes.

SINGA espère ainsi convaincre de nouveaux mécènes pour mener à bien ce projet. Principalement du mécénat financier pour développer les outils, mais aussi pour doter l’équipe de talents essentiels au développement interne. Le soutien permettra à la fois de contribuer à un projet d’intérêt général et indispensable dans notre société, mais aussi de permettre à la structure de monter en compétences et donc de changer d’échelle.

L’association permet aussi aux collaborateurs les plus impliqués de s’engager, grâce à des moyens simples et concrets. N’hésitez pas à contacter SINGA, si vous souhaitez mettre en place ce type de démarche dans votre structure.

 

Tifenn ANDRE

@AndreTifenn

 

A propos de SINGA

L’association a été fondée en 2012 par trois jeunes diplômés dynamique et engagés : Guillaume Capelle, Alice Barbe et Nathanaël Molle. Le projet de l’association est de mettre en relation les personnes réfugiées et leur société d’accueil, afin de répondre à 3 missions : informer, interagir et innover sur la cause des réfugiés et l’implication de la société. Divers programmes ont été développés et tous se basent sur un esprit de communauté, dans laquelle les échanges sont primordiaux. Forte de ses expériences, l’association développe ses outils partout en France et en Europe et participe activement à un meilleur accueil des personnes réfugiées.

 

 

Ce site est réalisé grâce au mécénat de