le Mag

Olivier Debré, artiste majeur du XXème siècle et trait d’union avec la création contemporaine

Expertise

Le Centre de Création Contemporaine Olivier Debré à Tours
Lieu vivant ouvert sur le monde de la création artistique contemporaine, le Centre de Création Contemporaine Olivier Debré figure parmi les grands projets culturels nationaux. A ce titre, il a bénéficié des soutiens de l’Europe, du ministère de la Culture et de la communication ainsi que de l’ensemble des acteurs locaux parmi lesquels Mécénat Touraine Entreprises, association de quarante entreprises tourangelles créée en 1996 en partenariat avec la CCI de Touraine

 

Trente ans ! Alain Julien-Lafférière aura persévéré pendant tout ce temps pour que se finalise le 10 mars 2017, avec l’inauguration officielle du Centre de Création Contemporaine Olivier Debré par le Président de la République, un projet qu’il a conçu dès 1977. Cette année-là, est créée Tours Multiples, une manifestation annuelle répondant au besoin de décentraliser la création contemporaine et sa diffusion. La manifestation évoluera au fil des ans et prendra notamment la forme, en 1984, d’un premier centre culturel établi dans le quartier de la gare. Aujourd’hui, ce premier centre de création contemporaine est devenu le Centre de Création Contemporaine Olivier Debré.

 

Depuis 2008, le CCC OD est dépositaire d’une donation d’Olivier Debré, constituée de cinq grandes huiles sur toile de 4 x 9 m et de 150 dessins. Avec les 140 tableaux prêtés au centre, ces œuvres témoignent de l’attachement particulier qu’a toujours manifesté Olivier Debré à la Touraine et la Loire. C’est sur ces liens qu’au demeurant Alain Julien-Lafférière, directeur du CCC OD, veut établir des passerelles entre la création d’hier et celle d’aujourd’hui et asseoir la spécificité d’une institution qu’il a conçue comme un équipement culturel complet, doté notamment d’un centre de recherche.

 

Les 4 500 m2 de l’imposant bâtiment dont la réalisation a été confiée à l’agence portugaise Aires Mateus, sont divisés en trois parties principales : la Nef dédiée à la présentation d’oeuvres monumentales, visibles depuis l’extérieur grâce à ses larges surfaces vitrées ; la Galerie blanche, white cube idéal pour exposer des oeuvres picturales ; enfin la Galerie noire toute destinée aux œuvres vidéos, à l’art numérique et multimédia… Alain Julien-Lafférière a habilement utilisé ces trois espaces pour concevoir la programmation inaugurale du CCC OD. A partir d’une œuvre exceptionnelle de la donation Debré, c’est une invitation au voyage qu’il propose au visiteur dans la Galerie blanche ainsi que la découverte d’une facette peu connue de l’artiste qui s’est rendu en Norvège à de multiples reprises entre 1966 et 1998 et y a peint des toiles jusqu’alors peu diffusées en France. Dans la Nef, part généreuse du CCC OD de par sa visibilité permanente, le public est invité à vivre un voyage vertigineux dans une installation de Per Barclay mise en relation avec une peinture d’Olivier Debré qui fut à l’origine de sa vocation artistique. En écho à sa mission prospective, le CCC OD réserve sa Galerie noire à une jeune génération d’artistes actifs depuis les années 2000 sur la scène norvégienne. Enfin, pour clore ce voyage, une œuvre sonore d’A K Dolven, réalisée avec des habitantes de la ville de Tours il y a cinq ans, a été réactivée sur le parvis du centre.

Pour en savoir plus :

> Sur le CCC OD et ses actualités

 

Six questions à Patrick Findeling, président de Mécénat Touraine Entreprises, mécène du CCC OD

 

Comment est né Mécénat Touraine Entreprises ?

Michel Marchais, président de la chambre de commerce et d’industrie de Touraine de 1992 à 2000, est à l’origine de Mécénat Touraine Entreprises qu’il m’a demandé de créer pour donner de la cohérence et de la pertinence aux réponses apportées par les chefs d’entreprises du département au flot de sollicitations qu’ils recevaient. L’association compte aujourd’hui cinquante entreprises. Elle est pilotée par une équipe d’une dizaine de personnes qui se réunissent régulièrement pour regarder les différentes demandes qui arrivent, donner des avis puis faire des choix qui ne soient pas un simple saupoudrage mais la construction d’une véritable stratégie.

 

Comment s’est faite la rencontre entre le Centre de Création Contemporaine Olivier Debré et Mécénat Touraine Entreprises ?

Mécénat Touraine Entreprises a deux missions principales : soutenir tous les ans quelques manifestations à caractère essentiellement artistique et accompagner dans le temps des opérations plus pérennes. Compte tenu de son importance évidente pour la Ville de Tours et toute la région, nous nous sommes dit que nous ne pouvions pas rester à côté du CCC OD lorsque nous avons eu connaissance du projet. Olivier Debré est un artiste majeur mondialement reconnu dont l’origine et l’inspiration ligériennes ne peuvent être que bénéfiques pour l’attractivité culturelle et économique de la Touraine.

 

Etiez-vous déjà partenaire du CCC dans sa première version ?

Non. Il a fallu que nous apprenions à nous connaître avec Alain Julien-Lafférière, son directeur. Cela a pris une quinzaine d’années qui ont forgé aujourd’hui une solide amitié entre nous.

 

Quelle est l’importance relative de votre soutien au CCC OD parmi toutes vos mesures d’accompagnement philanthropique?

C’est sans conteste notre plus important engagement depuis quinze ans, une part très significative de notre budget sur trois années.

 

Ce mécénat est-il purement financier ?

Pour l’heure, oui en ce qui concerne le CCC OD mais il arrive à Mécénat Touraine Entreprises de faire du mécénat de compétence. Il y a quatre ans, des entreprises du groupement ont accueilli chez elles des artistes qui ont réalisé des œuvres faites à partir des matières premières qu’elles travaillent. Les résultats ont été si satisfaisants en terme de fédération des équipes qu’on a répété l’opération l’année suivante.

 

Comment les entreprises membres de Mécénat Touraine Entreprises font-elles vivre, en leur sein, leur soutien au CCC OD ?

Plusieurs entreprises, comme Plastivaloire que je dirige, ont négocié avec le CCC OD la possibilité pour leur personnel et leur famille d’aller visiter le centre et d’y voir toutes les expositions qui y sont programmées. Et nous réfléchissons à la manière dont nous pourrions enrichir pour nos collaborateurs la valorisation de notre partenariat.

Yves Le Goff

Ce site est réalisé grâce au mécénat de