le Mag

Le risque comme moteur de l’innovation et de l’impact : l’exemple du projet « Ideas Box »

Expertise

Né dans des camps de réfugiés au Burundi en 2012, le projet « Ideas Box » s’est depuis largement développé à travers le monde, notamment grâce au soutien de mécènes qui, comme la Fondation Pierre Bellon, ont su prendre le risque de ce partenariat innovant.

 

La Fondation Pierre Bellon pour le développement humain est une fondation reconnue d’utilité publique qui agit en France et à l’international auprès des personnes en difficulté, en particulier des jeunes. Elle intervient dans trois domaines : la réalisation du potentiel, la vie au travail et l’alphabétisation.

La fondation soutient depuis 7 ans le projet « Ideas Box » de Bibliothèque Sans Frontières.

Née dans des camps de réfugiés au Burundi en 2012, l’Ideas Box a été conçue comme une solution simple et évolutive pour donner aux personnes touchées par une crise les moyens de vivre dignement, d’apprendre et de se développer. L’Ideas Box s’est vite révélée comme une approche innovante au service de communautés très diverses, notamment les personnes ayant un accès limité à Internet, et aux bibliothèques dans les pays en développement comme industrialisés.

 

Le projet des Réfugiés des Grands Lacs

 
ObjectifsFavoriser l’accès à la lecture, à la culture et à l’information pour les populations en détresse dans les camps de réfugiés des Grands Lacs (Burundi, Tanzanie, au Kenya et au Rwanda) par le développement et le passage à l’échelle du programme Ideas Box ; contribuer au programme de développement mondial des Ideas Box.
 
BénéficiairesLes réfugiés des camps établis, les acteurs du territoire (villages de rapatriés, enfants des rues…)
 
Partenaires opérationnels : associations implantées localement
 
Actions de la fondation : la fondation a fait confiance au projet et lui a permis de se mettre en place et de se développer ; le soutien de la fondation a permis « une prise de risque pour innover » en soutenant l’expérimentation des Ideas Box au Burundi à partir de 2012 et suite à son succès, son essaimage international.
 
Evaluation du projet : en février 2014, deux kits Ideas Box ont été déployés et sont depuis fonctionnels dans les camps de réfugiés de Kavumu et Musasa. Au mois de juillet, une troisième Ideas Box a été inaugurée à Biwagiriza. Les Ideas Box mettent à disposition, en accès libre et pour tous les publics, une grande variété de livres, films, ressources pédagogiques et ludiques, tablettes tactiles et ordinateurs, ainsi que des outils de création et de divertissement. De nombreux ateliers de sensibilisation, d’alphabétisation, de formation ou dédiés à l’accueil de groupes scolaires sont par ailleurs organisés au sein des Ideas Box.
 
Objectif de l’évaluation
  • Evaluation demandée par la fondation au bout d’1 an
  • Affiner la connaissance du terrain et des bénéficiaires
  • Identifier les principales problématiques sociales, économiques et organisationnelles au sein des camps
Méthode d’évaluation
  • Les outils ont été choisis selon les exigences de l’évaluation par le mécène (donc plus ou moins d’influence mais pas directe)
  • Méthode quantitative : l’accès au dispositif Ideas Box est soumis à une inscription préalable de l’utilisateur. Chaque utilisateur se voit remettre une carte de membre qu’il doit présenter et scanner. Un suivi détaillé de l’utilisation de l’Ideas Box au niveau individuel est alors possible grâce à l’interface informatisée du dispositif et aux données socio-démographiques transmises par le UNHCR[1] et aux données de performance scolaires transmises par l’ICR[2]
  • Méthode qualitative par entretiens individuels, focus groupe, observations et comptes-rendus
Résultats
  • plus de 24 000 visites en 3 mois et 3 300 utilisateurs inscrits
  • un triple impact en matière
    • d’éducation : selon les enseignants, la variété d’outils et des ressources des IDEAS Box est un complément jugé indispensable à l’amélioration de la qualité de leur enseignement. Grâce aux Ideas Box, ils ont observé une augmentation significative de la présence et de la participation des enfants, de leur motivation, de leur curiosité et de leur concentration en classe.
    • de protection de l’enfance : selon les adultes, l’Ideas Box a créé un environnement sécurisé et structurant pour les enfants
    • de renforcement des liens communautaires : le rôle essentiel de catalyseur et de renforcement des liens communautaires au sein du camp a été observé grâce à la création ou la redynamisation de groupes de parole et de sensibilisation, d’un groupe de slam, d’un concours de poésie et du premier journal du camp, de débats et d’actions (comme l’organisation d’une foire au développement durable)

 

Cette évaluation est un exemple des mises en place des Ideas Box partout dans le monde.

De manière globale, les projets ont des impacts très positifs : 946 000 visites dans les Ideas Box partout dans le monde, 72 000 utilisateurs et plus de 28 000 ressources disponibles en 20 langues.

Les impacts sont aussi importants sur les résultats scolaires des enfants et des adolescents partout dans le monde.

Il a aussi été observé un effet de cohésion sociale et une construction de la paix et de la résilience. En proposant un environnement sécurisant en cas de choc post-traumatique, les Ideas Box permettent de gérer la colère et les conséquences violentes d’un conflit. Elles impliquent aussi un accès à des informations fiables et vérifiées.

Enfin, les Ideas Box permettent la création de ponts entre la société de l’information, celle de ceux qui en sont le plus exclus, et entre les différents acteurs du territoire.

 

Ces évaluations menées permettent de rendre compte de l’efficacité des projets mais permettent aussi de présenter les résultats des projets aux mécènes, dans une démarche d’amélioration continuelle et coconstruite.

 

Tifenn André

@AndreTifenn



[1] UNHCR (ou HCNUR Haut-Commissariat des Nations Unies pour les Réfugiés)

[2] IRC (International Rescue Committee)

 

Ce site est réalisé grâce au mécénat de