le Mag

Deux nouveaux acteurs du mécénat en région : les pôles mécénat Occitanie et Nouvelle-Aquitaine

Expertise

Alors que les initiatives mécénat foisonnent dans les territoires, le Mag est parti à la rencontre de deux acteurs structurants : les pôles mécénat Nouvelle-Aquitaine et le pôle Occitanie, tous deux créés en 2018 pour développer le mécénat dans leurs régions respectives. Véronique Cottenceau, chargée de communication et de mécénat à la DRAC Occitanie, et Sylvie Duvigneau, conseillère Action culturelle et territoriale – Mécénat à la DRAC Nouvelle-Aquitaine ont accepté de répondre à nos questions.

 

Les acteurs du mécénat en région se multiplient : entreprises engagées, collectifs de mécènes, porteurs de projets, collectivités. Pour tous, le mécénat comme levier de développement du territoire ne fait plus aucun doute.

Pour autant face à cette multiplication d’acteurs se pose la question de l’animation des dynamiques de mécénat sur les territoires.

Les pôles mécénat régionaux imaginés par le Ministère de la Culture suite à la loi Aillagon de 2003 et portés localement par les DRAC, l’ordre des experts comptables, des notaires et les barreaux locaux, font partie de ces acteurs ressources sur le mécénat territorial. En sommeil à cause de la réforme des collectivités, ils se restructurent peu à peu à l’image de deux nouveaux pôles régionaux crées en 2018 : celui de la Nouvelle-Aquitaine et son voisin en Occitanie.

Focus sur leurs missions et leurs premières actions régionales.

 

Quel regard portez-vous sur le mécénat dans votre région ?

Sylvie Duvigneau (Pôle mécénat Nouvelle-Aquitaine)

La Région Nouvelle-Aquitaine est une région très vaste avec des disparités importantes, entre une métropole qui a une connaissance et une pratique du mécénat très différente du reste de la région, plus rurale où la pédagogie auprès des entreprises et des porteurs de projets est une nécessité. Avant la signature de cette convention, la Drac et la Dreal, l'ordre des avocats (barreaux de Bordeaux et Bayonne), des Experts comptables (Poitou-Charentes Vendée, de Limoges et Bordeaux) et la chambre régionale des notaires de Bordeaux ont accompagné plusieurs études[1] sur le mécénat afin de faire un bilan de l’existant dans les domaines de la culture et de l’environnement. Ces trois études étaient unanimes : très peu d’entreprises connaissent la loi Aillagon et les dispositifs fiscaux s’y affairant et très peu de porteurs de projet se lancent dans cette aventure par manque d’information, de formation et de temps.


Véronique Cottenceau (Pôle mécénat Occitanie)

Caractérisée par un contraste fort entre une polarisation autour des métropoles de Toulouse (1,3 M d’habitants) et de Montpellier (600 000 habitants), de l’arc méditerranéen, l’Occitanie, l’une des plus vastes régions de France, est également profondément marquée par son caractère rural et montagnard. Elle présente une très forte diversité culturelle résidente et des flux de populations occasionnelles de passage, un fort déséquilibre dans la répartition de l’activité économique, des richesses, enregistrant un fort taux de PME (98%).

Le regard et la réponse à apporter évoluent nécessairement au rythme des réformes territoriales nécessitant une adaptation constante pour conserver la proximité, enjeu majeur de développement du mécénat. Grâce à la volonté affirmée de la DRAC, le regard se tourne déjà vers l’avenir pour une « Saison 2 » du mécénat.

Les acteurs culturels se sont professionnalisés et ce n’est pas rare maintenant d’avoir un consultant au sein de certaines structures. Cette évolution a d’abord profité aux structures culturelles de type scène nationale, opéra, musée de France…, qui ont fait le choix de recruter un consultant. Ces expériences sont des moteurs. Soulignons aussi que l’association française des fundraisers (AFF) est très active en Occitanie. Pour autant il faut trouver des mécanismes pour aider les plus fragiles ou les plus éloignés de l’offre, certaines associations optent déjà pour une mutualisation de leurs compétences sur des micros territoires.

Dans le domaine de la transmission, le Dispositif Local d’Accompagnement (DLA), outil de pérennisation de l’emploi, s’impose aussi dans le mécénat, tandis que les interventions professionnelles de sensibilisation au mécénat dans les masters culturels se multiplient, citons là l’exemple de Toulouse Business School qui crée cette année plusieurs modules mécénat au sein de ses cursus.

L’association des acteurs institutionnels et des acteurs issus de la société civile par la complémentarité de leurs compétences ont joué un rôle fondamental et favorisé l’essor du mécénat. La tendance est au mécénat collectif et à une meilleure prise en compte des besoins en nature et en compétences.
 

 

Quelles sont les principales missions que se donne votre pôle ?

Sylvie Duvigneau (Pôle mécénat Nouvelle-Aquitaine)

En signant cette convention le 5 juillet 2018 l’État, l'Ordre des avocats (barreaux de Bordeaux et Bayonne), des Experts comptables (Poitou-Charentes Vendée, de Limoges et Bordeaux), chambre régionale des notaires de Bordeaux, souhaitent promouvoir la loi du 1er août 2003, favoriser les échanges et mutualiser les moyens d'action en fonction des besoins identifiés d’information, de formations et donner une lisibilité à l’action du mécénat sur le territoire.

 

Véronique Cottenceau (Pôle mécénat Occitanie)

Les pôles découlent des signatures de conventions entre le ministère de la Culture et les représentants de la sphère privée. De leur union sont nées des expériences inédites (fondation territoriale, fondations d’entreprises, fonds de dotations, club d’entreprises…) au profit d’un territoire, d’une structure ou d’une collectivité.

La DRAC Occitanie a pris l’initiative de proposer fin novembre 2018, suite à la fusion des régions, la signature d’une première charte régionale de développement du mécénat à l'échelle de l'Occitanie, avec les CCI, experts-comptables, notaires et avocats, en inscrivant comme axe prioritaire la réalisation d’un outil de travail collaboratif et innovant au profit de la profession, de la culture, des acteurs économiques pour :

  • Répondre à la problématique du territoire
  • Améliorer la communication de l’action mécénat
  • Structurer pour être plus visible
  • Assurer la présence des correspondants mécénat sur l’ensemble de l’Occitanie
  • Moderniser les outils à disposition de l’action mécénat
  • Valoriser les action mécénat et leurs bénéfices
  • Faciliter les échanges entre les différentes parties prenantes


L’évolution de la Loi de finances 2019 favorisant par ailleurs la défiscalisation des TPE/PME va stimuler et accélérer le processus.

 

Quelles sont les premières actions que vous avez ou aimeriez mettre en place ?

Sylvie Duvigneau (Pôle mécénat Nouvelle-Aquitaine)

Nos premières actions ont consisté avant tout à faire de la pédagogie en programmant des rencontres sur le territoire de Nouvelle-Aquitaine. Dans la continuité de l’initiative de l’Ordre national des Experts comptables, le Pôle a organisé 5 rencontres en 2018 afin de sensibiliser au mécénat les entreprises et les porteurs de projets. Toutes ces rencontres étaient animées par des experts et professionnels des ordres membres du Pôle : experts comptables, avocats ou notaires.

  • 9 octobre - Mont de Marsan - théâtre de Gascogne
  • 6 novembre - Périgueux - Théâtre de l'Odyssée
  • 8 novembre - Bordeaux - Drac
  • 13 novembre - Poitiers - Drac
  • 15 novembre - Orthez - Centre d'art image

 

Véronique Cottenceau (Pôle mécénat Occitanie)

Il faut poursuivre le travail engagé de sensibilisation et consolider les réseaux. La priorité est de créer la plateforme collaborative qui va nous permettre de nous structurer puis nous prévoyons de « faire un tour » de l’Occitanie pour présenter l’outil afin d’assurer la présence des correspondants mécénat sur l’ensemble des territoires concernés. Cette plateforme qui propose de faire travailler ensemble les acteurs du premier cercle de signataires, via un intranet, et de mettre en relation les acteurs privés et culturels via l’internet, pourrait proposer de labelliser certains projets sur critères croisés pour offrir des garanties aux entreprises (éligibilité, pérennité, contreparties innovantes…). Professionnaliser, sécuriser et faire progresser le mécénat de compétence seront les maitres mots.

Cette plateforme régionale du mécénat ne pourra se faire que collectivement, avec des outils, des moyens humains, un budget partagé et une éthique. C’est donc le défi que se donne ce pôle mécénat en Occitanie à échéance 2019/2020.

Ce pôle pourra accueillir dans un second temps d’autres partenaires comme Admical, le Medef, les Collectivités Territoriales, l’AFF, les chambres des métiers, … si leur objectif de faciliter la rencontre entre porteurs de projets, entreprises et particuliers au service d’un territoire économique et culturel est partagé.

 

Propos recueillis par Marion Baudin

@MarionBdin 



[1] Ref des études : Tom Phelepp, stagiaire de l'IRA de Nantes « Étude relative à la politique de mécénat culturel en région Nouvelle-Aquitaine : constats, enjeux et perspectives" (2016). Maxime Chauvelin (stagiaire Université Bordeaux Montaigne) « le mécénat dans les structures patrimoniales de la Nouvelle-Aquitaine ». Fanny Rousset (stagiaire Université de Bordeaux – IEP de Bordeaux/ Master 2) « Enquête sur la pratique du mécénat par les structures œuvrant dans le domaine de l’environnement » (2017)

 

 

Ce site est réalisé grâce au mécénat de