|    16 Avril 2019

Rebâtir Notre-Dame de Paris

Les mécènes aux avant-postes

Alors que le mécénat est fortement questionné par les pouvoirs publics, en raison notamment du rapport de la Cour des Comptes, l'engagement des acteurs privés revient au coeur de l'actualité car nombreux sont les philanthropes et les entreprises (de toutes tailles) qui se mobilisent pour participer à la reconstruction de Notre-Dame de Paris.

Suite à l'incendie qui s'est déclenché hier, 15 avril, et qui a détruit une grande partie de la cathédrale Notre-Dame de Paris, de nombreuses entreprises se mobilisent.

Outre les deux grandes fortunes françaises, Bernard Arnault et François Pinault et leurs groupes qui se sont prononcés très rapidement sur des montants très importants (respectivement 200 millions et 100 millions), plusieurs grandes entreprises françaises ont à leur tour annoncé une mobilisation exceptionnelle.

Patrick Pouyanné, patron de Total a lui aussi annoncé dans la journée sur Twitter un don de 100 millions d'euros. Fimalac s'est prononcé pour un soutien de 10 millions d'euros. Crédit Agricole participera à hauteur de 5 millions d'euros. CapGemini s’est dit « solidaire de l’effort national » et a annoncé verser un million d’euros pour contribuer à la reconstruction de la cathédrale.
D'autres entreprises se mobilisent également via du mécénat de compétences. C'est le cas de Vinci qui complètera son mécénat financier par un apport important en compétences. Vinci a d'ailleurs lancé un appel à tout le secteur du bâtiment pour fédérer les compétences du secteur autour de la reconstruction de la cathédrale. Le groupe Bouygues participera également à hauteur de 10 millions d'euros et la société de construction mettra elle aussi ses compétences et matériaux au service de la rénovation de la cathédrale.

De nombreuses entreprises suivront ces pionniers mais n'ont pas encore eu le temps d'annoncer et d'organiser leur soutien, l’incendie datant d’hier. Si les grandes entreprises s’engagent logiquement sur des montants importants, Admical fera tout son possible pour accompagner les petites et moyennes entreprises qui souhaitent s’engager elles-aussi à la hauteur de leurs moyens. D'autant que celles-ci bénéficient désormais d'un cadre fiscal plus avantageux depuis 2019.Chaque contribution aura une importance majeure, quel que soit son montant !

 

Par ailleurs, de nombreuses collectes ont été lancées pour permettre aux particuliers comme aux entreprises de participer à l'effort collectif. 

- La Fondation du Patrimoine

- La Fondation de France

- Fondation avenir du patrimoine à Paris

- French Heritage Society

 


 

Ce site est réalisé grâce au mécénat de