|    05 Février 2019

Nouvelle gouvernance et évolution des axes d’intervention pour la Fondation d’entreprise ADRÉA

Sans bouleverser ses missions en faveur des personnes en situation de vulnérabilité, la Fondation ADRÉA a choisi en 2019 d’œuvrer afin de renforcer le pouvoir d’agir – ou empowerment – des usagers du système de santé. Une évolution qui sera portée par le nouveau Conseil d’Administration, élu en octobre 2018.

Fin 2018, la Fondation ADRÉA a renouvelé son Conseil d’Administration. Au sein de cette nouvelle gouvernance nous retrouvons 8 élus d’ADRÉA Mutuelle, répartis par sections territoriales. La présidence fait aussi peau neuve, avec l’arrivée de Dominique Sainthuille, secrétaire générale de l’APAEI de Caen. Ce renouveau permet à la Fondation d’inscrire un lien fort avec l’entreprise ADRÉA et une connaissance accrue des territoires.

 

Concernant les axes d’intervention, il y a aussi du nouveau. La thématique de la fin de vie à laquelle la fondation s’est consacrée entre 2016 et 2018, conserve toute l’attention des administrateurs et de l’équipe opérationnelle. Pour autant, fin 2018 marque un élargissement de ses champs d’actions. En accord avec la nouvelle gouvernance, les nouveaux appels à projets concerneront tous les usagers du système de santé et s’attacheront à renforcer leur capacité à agir et à choisir.

 

La 2ème session de son appel à projets en cours, qui vise à « Soutenir des projets qui s’appuient sur la participation directe et/ou l’expérience d’usagers du système de santé » sera ouverte du 1er mars au 30 avril 2019.

>> Retrouvez toutes les informations sur l'appel à projets ici.  

Ce site est réalisé grâce au mécénat de