|    05 Mai 2020

Les banques populaires se mobilisent contre le Covid 19

Le réseau des Banques Populaires, première banque des PME en France (étude TNS Kantar PME-PMI 2019), répond à la crise inédite du Covid-19, d’abord et bien sûr sur le plan de son cœur de métier : report d’échéances de crédit pour les professionnels et les entreprises, mise en place des Prêts Garantis par l’Etat, écoute et accompagnement de tous leurs clients dans les difficultés qu’ils peuvent rencontrer, sur les aspects financiers mais aussi sur la prise en main des outils digitaux pour mieux appréhender la banque à distance. Par ailleurs, La BRED Banque Populaire a également lancé de nombreuses actions de soutien aux acteurs de la santé et de la solidarité comme par exemple l’APHP accompagnée dans sa première levée de fonds obligataire de l’année pour un montant de 10 M€. 

AIDE AUX STRUCTURES DE SANTÉ ET DE SOLIDARITÉ

Dons de masques, dons financiers, soutien matériel et logistique… Plusieurs banques ont décidé d’aider directement des structures se retrouvant en première ligne pendant cette crise.

Par exemple, la Banque Populaire Rives de Paris a fait un don de 180 000 masques FFP2 à l’ARS Île-de-France (Agence Régionale de Santé), la Banque Populaire Bourgogne Franche-Comté et la Banque Populaire du Sud ont fait un don de respectivement 32 000 et 340 000 masques à l’ARS de leur région.

La Banque Populaire du Nord a ré-orienté sa subvention de 60 000 € aux Clubs Sociétaires Initiatives – clubs en charge de soutenir des projets locaux -, vers les urgences liées à la crise. Le Crédit Coopératif a fait un don en faveur de l’UNAPEI (Union nationale des associations de parents, de personnes handicapées mentales et de leurs amis) et en faveur de l’APF (Association des Paralysés de France – France Handicap) pour l’achat de masques pour les personnels travaillant dans les établissements médico-sociaux. La Casden de son côté a donné 100 000 € à la Fondation des Hôpitaux de Paris-Hôpitaux de France et 50 000 € à la Fondation CNRS.

La Banque Populaire Occitane a apporté son soutien logistique, via l’association Hôpital Sourire (créée par la banque) pour des dons de matériels et de la livraison de repas gratuits de la part des centres LECLERC au profit du personnel du CHU de Toulouse.

La Banque Populaire Val de France, via sa fondation d’entreprise, et l’ACEF Val de France soutiennent 15 structures de leur territoire (centres hospitaliers, sapeurs-pompiers…) engagées dans la lutte contre le Covid-19 en finançant 90 000 € de matériel : masques, surblouses, respirateurs…

EN ASSOCIANT  LES COLLABORATEURS

De nombreuses actions ont été lancées à destination, ou avec la participation des collaborateurs des banques.

La Banque Populaire Val de France a par exemple lancé une page spéciale MicroDON, présentant les engagements de la banque et invitant les collaborateurs à faire un don en complément de l’arrondi sur salaire. Deux choix sont possibles : apporter un soutien aux travaux de recherche de l’Institut Gustave Roussy ou financer des paniers repas pour les soignants.

UNE SYNERGIE AVEC LE MODÈLE COOPÉRATIF

La Banque Populaire Rives de Paris va réaliser un don immédiat à la Fondation de France au profit de la Fondation de l’APHP et de l’Institut Pasteur. La banque va ensuite proposer à ses sociétaires, à travers son programme de reconnaissance de la fidélité Verypop, de s’associer à cette démarche. En effet, les adhérents Verypop pourront abandonner leurs points de fidélité afin que la banque réalise un don supplémentaire, en monétisant les points Verypop au double de leur valeur.

UN RÔLE DE PORTE-VOIX

Les banques se sont aussi mobilisées pour être des relais d’informations importantes ou essentielles auprès de leurs clients, collaborateurs ou partenaires, par exemple en partageant les informations économiques en lien avec la crise ou en supportant la plateforme gouvernementale « Réserve civique »…

La Casden a par exemple orienté à 100% son e-mag de l’éducation vousnousils.fr vers la continuité pédagogique afin d’accompagner les professeurs, les parents et aussi les élèves durant cette période particulière.

La Banque Populaire Grand Ouest a décidé de communiquer sur son fonds de dotation « Solidarité Grand Ouest », afin de continuer à soutenir les associations du territoire qui se mobilisent pour préserver le lien social, assurer la distribution alimentaire, accompagner les enfants malades… Des associations qui ont besoin plus que jamais de fonds et de soutien dans ce contexte inédit.

AUX CÔTÉS DES ENTREPRENEURS

Créées par et pour les entrepreneurs, les Banques Populaires poursuivent leur engagement en faveur de l’entrepreneuriat durant cette crise avec plusieurs types d’actions.

Par exemple, la Banque Populaire Alsace Lorraine Champagne apporte son appui au réseau French Tech en participant à l’e-hackathon « La Ville d’Après » (accompagnement, dotation, jury). Ce programme collaboratif vise à faire émerger des solutions technologiques innovantes pour améliorer la qualité de vie pendant et après le confinement Covid-19. Les trois projets lauréats retenus sont : un masque durable multi-filtres produit par imprimante 3D, une solution pour le deuil à distance, une application de file d’attente virtuelle pour les magasins afin de se présenter au bon moment en réduisant les attroupements.

La Banque Populaire Grand Ouest a, de son côté, abondé au fonds de prêts d’honneur de l’Adie Bretagne – Pays de Loire à hauteur de 125 000 €, ce qui représente un apport de trésorerie immédiat pour des dizaines de micro-entrepreneurs du territoire de la banque non éligibles au PGE. Cet abondement s’inscrit dans le cadre du plan de relance de l’ADIE.

EN PROXIMITÉ

Être au service de leur territoire fait également partie des valeurs des Banques Populaires. Elles continuent tout naturellement de s’investir au plus près des acteurs locaux.

La Banque Populaire du Sud a ajusté le fonctionnement de sa fondation à court terme, en fléchant son soutien sur des actions locales solidaires liées au Covid-19 et identifiées directement par les agences en débloquant une enveloppe dédiée de dons de 60 000 €.

La région Auvergne Rhône Alpes a sélectionné, dans le cadre de son dispositif « Solidarité Région », la plateforme de crowdfunding Kocoriko créée par la Banque Populaire Auvergne Rhône Alpes. L’objectif est de soutenir les associations fortement impactées par l’indisponibilité des bénévoles et les difficultés à se financer via une campagne de dons abondés par la région. La plateforme Kocoriko et son équipe sont mises à disposition gratuitement par la banque, contribuant ainsi à augmenter les montants versés.

Ce site est réalisé grâce au mécénat de