|    01 Août 2018

La Fondation Veolia soutient un nouveau modèle d'électrification solaire en Afrique

En apportant son soutien à l’association Nanoé Développement, la fondation Veolia permet l'expérimentation d’un nouveau modèle d’électrification solaire et décentralisée à Madagascar. Le projet s’appuie en particulier sur des “nano-entrepreneurs” formés à la gestion de ces “nano-réseaux” innovants. Une révolution dans l’approche de l’accès à l’énergie.

Dans la région de Diana, au Nord du Madagascar, de nouveaux équipements d’accès à l’électricité ont vu le jour. Loin du réseau national, ces dispositifs baptisés “nano-réseaux” fonctionnent à l’énergie solaire pour alimenter en électricité cinq ou six foyers qui achètent à l’avance une quantité d’énergie par téléphone portable via une plateforme sécurisée. L’électricité fournie à chaque foyer permet d’alimenter deux ou trois lampes LED et de charger un appareil électrique/électronique, par exemple un téléphone.

 

La fondation Veolia, après avoir soutenu cette phase d’expérimentation menée au premier semestre 2018, accompagne l’essaimage  du dispositif. D’ici la fin 2018, Nanoé Développement entend prouver la réplicabilité des nano-réseaux pour préparer la diffusion à très grande échelle de ce modèle d’électrification latérale et solidaire. L’objectif est affiché : 1000 nano-réseaux, 100 nano-entrepreneurs dès la fin de l’année. Une ambition, au carrefour de l’innovation technique et sociale, partagée par la fondation Veolia

 

Pour en savoir plus :

Sur l’association Nanoé

Sur la Fondation Veolia

Ce site est réalisé grâce au mécénat de