|    27 Août 2018

Deux nouvelles études pour tout savoir sur l’engagement des salariés et des jeunes

En cette rentrée, deux études inédites viennent apporter un nouvel éclairage sur l’engagement citoyen en France, et plus particulièrement sur celui des salariés en entreprises et des jeunes. Retour sur les principaux enseignements.

 

Des jeunes Français particulièrement engagés

L’Afev a conduit une étude auprès de 1000 jeunes âgés de 15 à 30 ans afin de recueillir leurs opinions sur leurs valeurs, leurs engagements, le service civique, le bénévolat, etc. Elle vient en complément du baromètre annuel sur la jeunesse réalisé tous les ans en fin d’année par la DJEPVA en partenariat avec l’INJEP et le CREDOC.
 
Bonne nouvelle : les jeunes sont nombreux (71%) à s’engager, et parmi eux, presque tous (90%) souhaitent le faire sur le long-terme ! Autre point à noter qui illustre une tendance identifiée par d’autres spécialistes du secteur, la préférence pour une action concrète, de terrain, et au niveau local. Quant à leur perception du service civique, bien que la majorité reconnaisse les bénéfices apportés par un tel dispositif – notamment le fait de soutenir la cohésion sociale (61%) – près de 8 jeunes sur 10 estiment que celui-ci doit rester sur la base du volontariat.

 

Qu’en est-il des salariés ?

Dans la dernière étude Opinion Way pour l’Observatoire de l’Engagement « L’Engagement pluriel », il ressort également un fort désir d’engagement des salariés.
Les salariés français sont des citoyens engagés dans la sphère privée (61 %). Ils sont 41% à en parler à leurs collègues, sans pour autant en tenir informée la direction – une grande majorité d’entre eux redoutant d’être pénalisés !
 
Pourtant leurs attentes sont fortes !  Ils aimeraient que leur entreprise leur propose plusieurs façons de s’engager. Ils sont 73 % à penser que ce serait normal, légitime, qu’elle leur propose de s’engager dans des causes. A travers des congés spécifiques (42 %), des journées de solidarité (33 %) ou encore du mécénat de compétences (27 %).
 
Et lorsque les entreprises se mobilisent pour répondre à ces attentes, l’impact est garanti ! Sentiment de fierté de travailler au sein de l’entreprise, sentiment de responsabilisation dans son travail, sentiment de contribution à l’atteinte des objectifs, recommandation employeur, adhésion aux valeurs de l’entreprise, épanouissement au travail, etc… sur tous ces indicateurs, les salariés ayant participé à une initiative au sein de l’entreprise sont largement plus positifs, favorisant ainsi la performance de l’entreprise au global.

 

Pour en savoir plus :

>> Retrouvez l’étude Opinionway « L’Engagement pluriel » pour l’Observatoire de l’Engagement – juin 2018

>> Retrouvez l’étude Afev-CSA « L’Observatoire des Jeunes et de l’Engagement » - avril 2018

 

Ce site est réalisé grâce au mécénat de