|    02 Mars 2018

Chine : des investisseurs sensibles à l’engagement social des entreprises

La Chine dispose d'un nouvel indice boursier pour mesurer la compétitivité des entreprises en matière d'engagement sociétal.

La branche chinoise de l’ONG YouChange, le UN Social Impact Fund et l’université de Tsinghua ont développé u nouvel indice afin de mesurer la compétitivité des entreprises chinoises en matière d’engagement sociétal. Objectif affiché : booster les investissements éthiques.

 

Pour Wang Yijing, l’indice Casvi (le China Alliance of Social Value Investment’s 99 index), cet indice permet d’évaluer la performance des entreprises selon plusieurs critères : leurs objectifs en matière d’engagement sociétal, leurs intégrations dans la stratégie globale de l’entreprise, ou encore la capacité à y répondre avec la mise en œuvre de solutions innovantes.

 

« Avec les critères pris en compte pour constituer cet indice, afin d’obtenir un bon classement, une entreprise réalisant de bons résultats se doit d’engager une réelle démarche qu’elle aurait pu ignorer auparavant. Notre approche est très claire et pragmatique », développe Wang Yijing.

 

La « finance verte, altruiste, solidaire » est en pleine expansion sur les marchés matures. Par exemple aux Etats-Unis, les entreprises peuvent s’enregistrer auprès de la B-Corporation afin d’obtenir le label « d’entreprise citoyenne ». Jusqu’à présent, les investisseurs chinois manquaient d’informations sur ces sujets. La création de ce nouvel indice constitue donc une avancée notoire pour guider la finance asiatique, et suit la politique du président Xi Jinping en faveur d’une économie plus citoyenne et plus verte, qui promettait par exemple lors du dernier congrès du parti des régulations plus strictes en matière de protection de l’environnement.

 

Ce site est réalisé grâce au mécénat de