|    15 Mai 2020

BNP Paribas : un plan d’urgence renforcé pour faire face à la crise

Le plan d’aide massif mis en oeuvre s’articule autour d’un plan de soutien direct activé dans plus de 30 pays, de soutiens apportés localement pour les hôpitaux, les populations fragiles et la jeunesse, et d’un engagement supplémentaire qui porte la contribution du groupe à plus de 50 millions d’euros.

Une première mobilisation d’urgence

Fortement implantées localement, les équipes de BNP Paribas ont déjà pu apporter des soutiens – à titre d’exemple, des dons à de nombreuses ONG locales en Europe, en Asie et en Afrique, à différents fonds de solidarité de banque et d’assurance, ou encore à la recherche via l’Institut Pasteur en France. Les différentes actions ont représenté un montant de 25 millions d’euros, auquel s’ajoutent de nombreuses contributions en nature dont un don de 3 millions de masques aux hôpitaux à travers l’Europe.

 

Suivie d’un soutien supplémentaire pour répondre à des besoins locaux

Pour renforcer son soutien face à la crise sanitaire, BNP Paribas a ensuite lancé un nouveau plan de soutien d’urgence à hauteur de 25 millions d’euros. Il se concrétise par des actions identifiées par les équipes de BNP Paribas sur les différents territoires, et adaptées aux spécificités locales, pour aider les hôpitaux et les populations fragiles dans 30 pays. Elles sont complétées partout dans le monde par des actions de volontariat des collaborateurs de BNP Paribas qui, sur leur temps de travail, se rendent disponibles pour soutenir des associations mobilisées face à la crise.

 

Ce dispositif supplémentaire se structure de la manière suivante :

  • Un plan de soutien aux hôpitaux, avec un accent mis sur des pays particulièrement touchés où le groupe est fortement implanté (France, Italie, Belgique, Pologne, Royaume-Uni, Espagne, Portugal) mais aussi dans le reste de l’Europe, en Amérique du nord et du sud, en Asie, en Afrique. Les soutiens se font localement en lien avec les besoins exprimés par la communauté médicale de chaque pays : actions décidées en France et en Belgique conjointement avec les instances régissant les hôpitaux universitaires, financement de la recherche et des urgences dans des hôpitaux italiens et d’un hôpital de campagne dans le Queens à New York, ou encore acquisition de tests de dépistage pour le personnel hospitalier en Pologne.
  • Des actions en faveur des populations fragiles fortement impactées par la crise sanitaire : soutien dans plusieurs pays à des ONG qui apportent une aide alimentaire aux plus démunis, aux réfugiés, aux personnes âgées isolées, aux femmes et enfants victimes de violence. La Seine Saint-Denis fait par ailleurs l’objet d’un plan spécifique de soutien.
  • Un autre programme est également mis en œuvre pour soutenir les Entreprises sociales et solidaires et les institutions de microfinance dont les clients sont en difficulté en Europe, en Asie, en Afrique et Amérique du Sud.
  • Pour la jeunesse, aide aux élèves subissant la fracture numérique (fourniture d’ordinateurs et de clés digitales et programmes d’inclusion numérique) via les associations partenaires dans plusieurs pays.

 

Dans le cadre de ce plan de soutien, BNP Paribas appelle également ses collaborateurs à se mobiliser et a activé dès le 10 avril à l’échelle mondiale son fonds Urgence & Développement, dans lequel chaque versement de collaborateur est abondé d’un montant équivalent par BNP Paribas.

 

>> Pour l'intégralité du communiqué de presse, rendez-vous ici.

 

Ce site est réalisé grâce au mécénat de