le Mag

Revue du Web [Semaine du 22/04/19]

Revue du web

Après les grandes annonces de dons la semaine dernière pour la reconstruction de Notre-Dame, la presse continue de s'intéresser à ce grand élan de générosité, avec une certaine prise de recul qui permet à présent une réflexion plus approfondie. Ainsi, nous vous proposons de poursuivre ce dossier spécial. Mais aussi : l'impact investing, et une interview d'Emmanuelle Faber sur l'engagement des entreprises, et notamment des grandes marques.
[Dossier spécial Notre-Dame de Paris]

 

Notre-Dame : « Contrairement à la France, la philanthropie américaine est très internationalisée »

La docteure en sciences sociales et codirectrice du Philanthropy and Social Sciences Program, Anne Monier, revient sur la forte mobilisation américaine pour reconstruire Notre-Dame.

Lire la suite dans Libération

 

Le mécénat nous fait tourner la tête

L'affluence de dons pour la reconstruction de Notre-Dame, vue parfois comme indécente, doit susciter une réflexion plus approfondie. Via la défiscalisation, des chefs d'entreprise puissants, mais jamais élus, décident donc de l'attribution d'une partie de l'argent public.

Lire la suite dans Libération

 

Notre-Dame : cessons de tirer sur les mécènes !

LE CERCLE - François Debiesse, président d'Admical, regrette la polémique autour des dons pour Notre-Dame de Paris. Il appelle à un grenelle de l'intérêt général pour inscrire le mécénat et la philanthropie dans « un véritable projet de société ».

Lire la suite dans Les Echos

 

Interview : Emmanuel Faber, CEO de Danone : « Sans les grandes marques, le monde aura beaucoup plus de mal à se transformer »

Il faut des patrons qui ont envie de changer la donne. Emmanuel Faber, CEO de Danone, fait partie de ceux-là. Pour lui, c'est sûr : le monde ne pourra changer que si les entreprises deviennent activistes. Et il entend bien montrer la voie.

Lire la suite dans L’ADN

 

Quand « impact investing » et non coté font bon ménage

Les spécialistes du capital-investissement peuvent influencer la stratégie des entreprises grâce à leur présence au conseil d'administration. Des secteurs du non coté sont au coeur des problématiques environnementales ou sociales. C'est le cas de l'immobilier ou des infrastructures.

Lire la suite dans Les Echos

 

Ce site est réalisé grâce au mécénat de