le Mag

[Paroles de mécènes] Naïla Saadé, Présidente de la fondation d'entreprise CMA CGM

Paroles de mécènes

Naïla Saadé, Présidente de la fondation CMA CGM
La Fondation d'Entreprise CMA CGM a pour vocation d’améliorer le quotidien des enfants en souffrance, qu’ils soient touchés par une situation de précarité sociale, affective ou médicale, ou atteints de handicap. Entretien avec Naïla Saadé, sa Présidente, sur le rôle du mécénat dans la société et les grands projets de la fondation CMA CGM.

Quelles sont, en quelques mots, les missions de la fondation CMA CGM ?

La Fondation d’Entreprise CMA CGM pour l’Enfance soutient des projets à vocation sociale et humanitaire apportant une aide concrète à l’enfance en difficulté : enfants malades, en situation de handicap, jeunes issus de milieux défavorisés. Elle décerne chaque année des subventions à des associations intervenant en France et au Liban, par le biais d’un appel à projets et la remise d’un Prix. Elle mène également depuis 2012 une action humanitaire emblématique de l’activité maritime du Groupe CMA CGM, en partenariat avec de grandes ONG : l’opération Conteneurs d’espoir, qui consiste à offrir le transport par fret maritime sur les navires du Groupe CMA CGM, du matériel humanitaire à destination des populations les plus vulnérables.

 

La fondation vient de fêter ses 10 ans, quel bilan en tirez-vous ?

J’ai souhaité placer les enfants au cœur de notre fête d’anniversaire. Nous avons organisé pendant un an des ateliers de création artistique autour d’un objet emblématique de l’activité du groupe, le conteneur. Une centaine d’enfants des associations que nous avons aidées en France et au Liban y ont participé, donnant libre cours à leur imagination sur des conteneurs de taille réduite. A l’issue, nous avons organisé une grande fête et une magnifique exposition au Musée de la Vieille Charité à Marseille. Les 10 ans de la Fondation nous ont aussi permis de mesurer le chemin parcouru pour préciser notre champ d’action, cadrer nos opérations, développer des synergies avec l’entreprise… 10 ans c’est le début de la maturité !

 

Quels sont vos grands projets pour 2016 ?

Notre appel à projets 2016 destiné à promouvoir le développement personnel des enfants en situation de handicap vient d’être clôturé. Nous avons reçu de nombreuses candidatures qui traduisent bien la vitalité du secteur associatif en direction de l’enfance fragilisée. Nous découvrons chaque année de magnifiques projets au service des enfants, nos plus grands projets, ce sont ceux des associations ! De plus, nous allons mettre en valeur l’opération de transport humanitaire Conteneurs d’espoir, menée depuis quatre ans aux côtés de Médecins Sans Frontières, Action contre la Faim, et plus récemment Handicap International et la Croix Rouge Française. Notre ambition est de pouvoir prendre en charge tous leurs besoins en transport maritime.

 

Comment voyez-vous le mécénat aujourd'hui en France (ses acteurs, ses grandes tendances, ses forces et ses faiblesses ...) ?

Le mécénat est une nécessité aujourd’hui pour les grandes entreprises, qui doivent s’interroger sur leurs responsabilités sociétales. C’est aussi une opportunité pour promouvoir la motivation des collaborateurs autour de grandes valeurs et d’engagements communs. Quant aux associations, il est évident qu’elles ne peuvent plus compter uniquement sur la générosité de l’Etat et des collectivités territoriales. Il faut encourager la philanthropie.

 

Que vous apporte le mécénat, à titre personnel et pour votre entreprise ?

L’enjeu à mes yeux est de s’intéresser aux grandes questions de société qui sont en jeu dans notre immédiate proximité. Après 10 ans de rencontres, nous avons découvert tant d’initiatives solidaires et engagées ! La Fondation permet à l’entreprise de se tourner vers l’extérieur et contribue à son rayonnement. Nous constatons chaque jour à travers nos partenariats que le monde de la solidarité et celui des entreprises ont beaucoup à partager, dans une perspective d’enrichissement mutuel.

 

Que diriez-vous à un chef d'entreprise pour le convaincre de se lancer dans le mécénat ?

Nous devons être convaincus et conscients que nous partageons, au sein des grandes et petites entreprises, des responsabilités et un devoir sociétal. Une fondation permet de s’engager dans des causes nombreuses, c’est un réel investissement qui amène beaucoup en retour : le partage avec des femmes et des hommes de conviction, qui permettent par leurs actions de surmonter les difficultés du monde qui nous entoure. C’est un don de soi qui ne peut que donner des satisfactions et un enrichissement personnel.

 

Propos recueillis par Hannah Berkouk

Ce site est réalisé grâce au mécénat de