le Mag

[Mécènes Forum] 3 questions à ... Firoz Ladak, fondations Edmond de Rothschild

Comptes-rendus d’événements

Organisé au Collège de France, sous le Haut Patronage du Ministère de l'Economie, de l'Industrie et du Numérique, le 3 Octobre 2016, le Mécènes Forum est un moment de rencontres privilégiées entre professionnels du mécénat, dirigeants d’entreprises, décideurs et intellectuels français et internationaux. Les fondations Edmond de Rothschild soutiennent Admical en tant que partenaire principal de cet événement. Entretien avec Firoz Ladak, directeur général des fondations Edmond de Rothschild.

Quel est votre défi pour 2017 ?

2017 sera pour nous l’occasion d’aller toujours plus en avant dans la réalisation de nos valeurs en action concrètes, et de renforcer celles qui ont su démontrer leur impact positif sur le terrain. Nous souhaitons, au-delà des mots, faire de l’inclusion et de la diversité des réalités tangibles dans nos domaines d’expertise, que sont principalement la santé, l’entrepreneuriat et les arts. Il y a urgence : le contexte actuel de repli identitaire n’est ni à l’image de la France républicaine, ni conforme à la construction d’une Europe forte et ouverte. 

C’est dans cette ambition que nous souhaitons être à la pointe de l’impact, et renforcer l’action du mécénat en tant que véritable promoteur de changement.

 

En quoi le mécénat au service de l'inclusion de tous dans la société - qui est l'une des deux thématiques abordées en fil rouge tout au long du Mécènes Forum - est une question importante pour les fondations Edmond de Rothschild ?

L’inclusion est une mission ancrée dans l’ADN familial des Fondations Edmond de Rothschild. Aujourd’hui comme hier, nous accompagnons à travers le monde des projets innovants et audacieux qui favorisent l’émergence d’une société plus collaborative : Premier Acte, ateliers de formation pour jeunes acteurs issus de la diversité, affirme la nécessité d’un plus grand métissage dans le monde de la culture ; AIMS (Artistes Intervenants en Milieu Scolaire) crée des passerelles entre des publics dits éloignés et les grandes écoles d’arts de Paris ; quant à l’Ariane de Rothschild Fellowship, il rassemble chaque année à l’Université de Cambridge des entrepreneurs sociaux juifs et musulmans, notamment de France, dans la construction d’un modèle unique de dialogue interculturel. 

Ainsi, en nouant des alliances souvent inattendues, nous continuons de défricher des sujets complexes et parfois sensibles. La prise de risque fait partie du laboratoire d’idées formidable que constitue la philanthropie familiale !

 

Pourquoi avez-vous souhaité devenir grand partenaire du Mécènes Forum ?

Le Mécènes Forum est une occasion unique de réunir des entrepreneurs, des mécènes, des scientifiques, des entreprises, tout un monde qui peut être ne se côtoie pas suffisamment. C’est d’abord un temps de réflexion, d’expertise et d’échanges. Mais au-delà des mots, il nous semble indispensable d’aboutir à des propositions concrètes afin de répondre aux défis sociétaux qui frappent la France aujourd’hui.

Transmettre, innover, s’engager, telle est la mission que nous partageons avec le Mécènes Forum. C’est un honneur qu’une institution aussi emblématique que le Collège de France, tournée vers la recherche libre et la dissémination des savoirs, accueille un tel événement.

 

 

Pour en savoir plus

> Sur le Mécènes Forum

> S'inscrire

 

Découvrir les autres partenaires

> [Mécènes Forum] 3 questions à ... Marianne Eshet, fondation SNCF

> [Mécènes Forum] 3 questions à ... Bernard Nebout, fondation ManpowerGroup

> [Mécènes Forum] 3 questions à ... Marie-Stéphane Maradeix, fondation Daniel et Nina Carasso

> [Mécènes Forum] 3 questions à ... Mathilde Bois-Dubuc, fondation RAJA-Danièle Marcovici

> [Mécènes Forum] 3 questions à ... Xavier Delsol, Cabinet Delsol & Associés

> [Mécènes Forum] 3 questions à ... Laurent Terrisse, agence LIMITE

> [Mécènes Forum] 3 questions à ... Pierre-Marie Argouac'h, Française des Jeux

Ce site est réalisé grâce au mécénat de