|    14 Mai 2019

Acquisition du Pardon d’Emile Bernard grâce à un mécénat exclusif d’AXA

Le 13 mai 2019, le Ministère de la Culture a annoncé que le Musée d’Orsay a pu acquérir Le Pardon d’Emile Bernard. Le tableau, aussi connu sous le nom Les Bretonnes dans la prairie, chef d’œuvre d’intérêt patrimonial majeur, a rejoint les collections du musée d’Orsay grâce à un mécénat exclusif d’AXA.

Une fois n’est pas coutume, le Groupe AXA s’est engagé dans la préservation et la transmission de l’héritage culturel. Cette démarche s’inscrit dans le prolongement naturel du métier d’assureur : protéger les individus sur le long terme, et développer leur patrimoine. Les actions de mécénat culturel et patrimonial du groupe sont intimement liées à leurs démarches de responsabilité d’entreprise.  

Après avoir contribué, entre autres, aux acquisitions par le Louvre de la Table de Teschen (Johann Christian Neuber), la Vue d’Avignon, depuis la rive droite du Rhône près de Villeneuve (Claude Joseph Vernet), et le Portrait du duc d’Orléans (Dominique Ingres), le Groupe AXA permet au Musée d’Orsay d’acquérir le Pardon d’Emile Bernard (1888), œuvre déclarée d’intérêt patrimonial majeur.

Un appel au mécénat avait été lancé en 2018 par Françoise Nyssen, alors ministre de la Culture, aux entreprises pour permettre à cette œuvre de rejoindre les collections du musée d’Orsay, au prix de 4 millions d’euros.

Pour Claire Bernardi, conservatrice au musée d’Orsay, « Le Pardon est sans doute l’œuvre la plus prestigieuse d’Emile Bernard. Grâce au mécénat d’AXA, elle rejoint aujourd'hui les collections du musée d’Orsay qui possède déjà dix-huit toiles de cet artiste. Parmi elles, certaines se rattachent à sa période synthétique comme Madeleine au bois d’amour ou Les Bretonnes aux ombrelles, sans présenter toutefois une radicalité aussi poussée. »

>>> Plus d'informations sur le mécénat culturel du groupe AXA en suivant ce lien

Ce site est réalisé grâce au mécénat de