Retour sur l'étape du Tour de France à Besançon

A la rencontre des acteurs engagés de Bourgogne-Franche Comté

Le 16 octobre dernier, Admical réunissait plus de 110 acteurs engagés à Besançon, entreprises, entrepreneurs, associations et citoyens pour notre 14e étape du Tour de France des mécènes à La maison de l'économie. Une étape toute en émotion avec des témoignages poignants, qui s'est achevée sur une pointe de musique poétique grâce du duo Komorebi.

 

 

Après les mots d'acceuil encourageants de Christine-Noëlle Baudin, Vice-Présidente de la CCI du Doubs et de Jean-Louis Fousserey, Président Maire du Grand-Besançon, cette 14e étape a été l'occasion de mettre à l'honneur de nombreux entrepreneurs qui s'engagent pour soutenir les projets de leur territoire.

Le mot du parrain de l'étape 

 

Nous avions l'honneur de recevoir Emmanuel Brugger, dirigeant de l'entreprise CRISTEL, PME familiale spécialisée dans les ustensiles de cuisine.
L'entreprise développe depuis plusieurs années des actions de mécénat.
" C’est une poursuite logique de ce que l’on est dans la vraie vie. Les valeurs défendues à titre privé on les porte et on les vit aussi dans son entreprise " affirme cet entrepreneur engagé.

L'entreprise soutient ainsi de nombreuses associations locales notamment dans le champ de la jeunesse et des personnes en difficulté : " On favorise le tissu associatif pour qu’il puisse vivre et se développer. Les associations locales font un travail fantastique, on essaie de les aider à notre manière."

Emmanuel Brugger a eu l'occasion d'illustrer cet engagement à travers un projet en particulier : le soutien pour le logement des parents dont les enfants sont hospitalisés. Face à la double peine dont souffrent ces parents, celle de savoir leur enfant malade et celle d'être confrontés à des conditions de logement compliquées pour rester à leur chevet, CRISTEL soutient la création de logements proche des centres de santé locaux.

Le budget mécénat de l'entreprise est très variable en fonction des années et oscille en général entre 10 et 25 000 euros par an.

"On ne fait pas de mécénat pour l’afficher ou pour communiquer mais parce qu’on pense que le mécénat dépasse les murs de l’entreprise. C’est notre manière à nous de soutenir la vie locale".

Témoignages des entrepreneurs engagés

 

Plusieurs entreprises ont également pris la parole pour tenter d'inspirer leurs pairs et illustrer les possibilités de partenariats mécénat sur le territoire.

> La TPE Feeleo, spécialiste de la gestion de patrimoine, est un soutien fidèle de la culture sur le territoire. 
L'engagement a commencé avec les Eurockéennes de Belfort, "un moyen ludique de créer des liens différents avec nos clients en les amenant à un concert de rock", selon Eric Martin, co-fondateur et passionné de musique.
"Les contreparties que l'on nous donne pour notre mécénat, on les utilise pour emmener nos clients voir des concerts et casser notre image stéréotypée, mais on les utilise surtout pour les embarquer dans le mécénat à leur tour".

Puis l'envie d'agir plus localement s'est fait sentir et la rencontre avec Emmanuel Comby, à la Tête de la SMAC local La Rodia a permis à un beau projet d'émerger.
Face à un constat simple : les adolescent sont très inégaux dans leur accès à la musique, la Rodia et Feeleo ont conçu un programme pédagogique qui a permis à la création d'une classe musicale pour des élèves d'un collège de quartier prioritaire de la ville. Un projet ambitieux qui a participé à élargir les horizons musicaux des élèves en faisant intervenir un DJ électro et un rappeur américain.

> L'entreprise RFC, groupe d'expertise comptable a également témoigné par le biais de son président Laurent Fournier. 
Pour eux aussi, le mécénat culturel est au coeur de leur engagement sur le territoire. L'entreprise souitent de nombreux artistes sur le territoire et en profite pour impliquer ses collaborateurs dans le choix des projets. Ils ont recemment fait voté les salariés pour l'achat d'oeuvres d'art pour décorer l'entreprise.

> La présence de l'entreprise Orange a permis d'illustrer l'ancrage sociétal des grandes entreprises en région, par le biais de l'antenne Grand Est de la Fondation.
Francis Jacqueray, délégué régional de la Fondation a rappellé les grands axes de celle-ci : santé (et notamment accompagnement des personnes autiste), culture et éducation. 
La fondation lance 2 appels à projets nationaux par an dans chacun des axes soutenus. Les antennes régionales peuvent également réaliser leurs propres appels à projets solidaires salariés en proposant aux collaborateurs de soutenir financièrement des associations dans lesquels ils sont impliqués personnellement.

C'est ainsi que Cécile Nichelini, manager chez Orange et engagée dans une association permettant l'initiation au canoé de personnes autistes a pu bénéficier du soutien financier de son entreprise pour développer ses activités.

Et le mécénat collectif ?

 

Parce qu'Admical croit beaucoup aux démarches de mécénat collectif, nous tentons lors de nos étapes de mettre à l'honneur les clubs de mécènes qui existent sur le territoire.

Ainsi Virginie Taupenot et Sylvie Barthen sont venues nous parler du Club mécénat et entreprises en Bourgogne Franche-Comté
Le club est né en 2007 avec un rôle d'information et de promotion du mécénat sur le territoire, sorte de locomotive pour booster l'engagement des TPE et PME locales.

Et pour favoriser le passage à l'action, le club s'est doté d'un Fonds de dotation qui permet aux entreprises qui souhaitent passer à l'action d’aller vers le mécénat de manière sécurisée.
Le fonds de dotation s'assure de l'éligibilité des projets et de sa sélection par appels à projets. Le collectif de mécènes compte désormais de nombreux membres, petites et grandes entreprises rassemblées dans ce projet commun. 

 

Revivez cette 14e étape

> la galerie photo

> le résumé de la soirée en tweet et en images

> L'Etape Bisontine dans l'Est Républicain ici 

 

Merci aux partenaires de l'étape et aux participants

 

Ce site est réalisé grâce au mécénat de