le Mag

Quand le grand magasin devient musée

Expertise

Memory of the ocean, installation de Chiharu Shiota au Bon Marché Rive Gauche, copyright Gabriel de la Chapelle
Ces deux dernières années, les cartes blanches offertes par Le Bon Marché aux artistes internationaux Ai Weiwei et Chiharu Shiota ont propulsé le grand magasin de la rive gauche aux premiers rangs des lieux culturels parisiens. Des initiatives pour coller à la concurrence des autres grandes marques du luxe français parties à la conquête de l’art et à la reconquête des savoir-faire artisanaux ? Pas seulement tant il est vrai que Le Bon Marché revendique en la matière l’antériorité du premier grand magasin parisien créé en 1852 par Aristide Boucicaut.
De fait, celui qui a jeté en France les bases du commerce moderne en acceptant l’entrée libre des clients dans son magasin et en y vendant une multitude d’articles à des prix fixes inscrits sur...
Accès Premium
Vous avez lu gratuitement une partie de l'article. Ce contenu est réservé aux adhérents d'admical et aux abonnés

Pour lire les 97% restants, identifiez-vous ou abonnez-vous dès à présent à l'offre Premium du Portail du Mécénat.
Je suis déjà abonné, je renseigne
mon identifiant et mon mot de passe
 

Mot de passe oublié ?

Je souhaite m'abonner à l'offre
Premium du Portail du Mécénat
 
Offre Premium
Vous êtes adhérent mais vous n'avez pas encore de compte
sur le Portail du mécénat ? Créez-le en quelques clics

Ce site est réalisé grâce au mécénat de