|    07 Janvier 2019

Bonne année

2019 : une grande année pour Admical, celle de la quarantaine !

40 ans déjà que Jacques Rigaud a posé la 1re pierre de la structure.
40 ans d’action, de construction, de combats, d’innovation au service du mécénat, qui ont contribué à en faire un formidable outil d’engagement pour l’intérêt général et le vrai levier de changement, le facteur de progrès social qu’il est devenu.

2018 restera comme une année d’une particulière intensité tant pour Admical que pour le mécénat, l’année de tous les dangers.


Attaqué par de grands médias nationaux, remis en cause par certains politiques, critiqué par la Cour des Comptes et profondément réinterrogé par le Gouvernement comme par le Parlement, le mécénat a été au cœur de nombreux débats et fait l’objet de multiples propositions de réaménagement allant toutes dans le sens de la limitation, de la contrainte et de l’affaiblissement du dispositif.
A l’heure même où la ressource publique se fait rare, où les besoins sociétaux sont de plus en plus importants, où la ressource privée apparaît comme indispensable au financement de l’intérêt général, où la plupart des associations (petites ou grandes) sont en recherche de fonds pour assurer leur développement, voire simplement accomplir leur mission, quand ce n’est pas juste pour survivre.


Admical s’est engagée totalement dans ce combat pour la défense et le développement d’un mécénat libre, désintéressé, innovant, transparent et efficace dans les solutions qu’il apporte à la société. Nos permanentes actions de plaidoyer, en concertation de plus en plus étroite et confiante avec les autres institutions œuvrant dans ce grand domaine de la « Générosité » ont permis jusqu’à ce jour d’éviter des décisions hâtives compromettant l’édifice construit dans notre pays par la loi Aillagon il y a 15 ans maintenant et qui a très largement fait ses preuves. 
Nous avons même remporté une victoire historique en faisant adopter une mesure phare portée par Admical depuis de nombreuses années : celle de la franchise pour encourager le mécénat des petites entreprises. Ces nombreux débats nous ont permis de renforcer nos liens avec le Gouvernement et le Parlement et d'établir une relation de confiance.

Mais nous ne sommes pas au bout du chemin : une commission parlementaire va se créer dans les jours qui viennent avec pour mission d’analyser ce sujet du mécénat en profondeur et de faire des propositions « d’aménagement » pour la prochaine loi de finances.
Nous allons donc poursuivre notre inlassable travail d’explicitation, de sensibilisation, de mise en perspective et nous serons aussi force de proposition pour continuer d’améliorer le dispositif, renforcer son éthique et sa déontologie, le rendre plus lisible, plus transparent, pour en mesurer « l’efficacité sociale » contestée par certains.

 

2019 sera donc pour nous une nouvelle année intense :

> Nous allons travailler rapidement avec nos partenaires engagés sur ces sujets à la création d’une instance de régulation du mécénat visant à éviter les éventuelles dérives qui peuvent en desservir la cause.

> Nous terminerons en milieu d’année la phase 1 de notre plan de développement du mécénat en région qui a pris la forme d’un Tour de France des Mécènes, 20 étapes en région pour sensibiliser au mécénat davantage de ces 91% d’entreprises françaises qui ne sont pas encore mécènes (cf notre Baromètre 2018). Nous annoncerons également la suite de ce plan de développement pour accompagner le déploiement du mécénat partout en France à l'occasion d'un grand colloque que nous organiserons sur le thème du mécénat territorial.

> Nous rééditerons en octobre notre Mécènes Forum au Collège de France le 4e du nom. Il est devenu LE rendez-vous incontournable, dont la qualité a été unanimement saluée par les très nombreux participants de l’écosystème mécénat, philanthropie et engagement.

> Nous allons travailler à une nouvelle étude sur l’impact socio-économique du mécénat et de la philanthropie pour mettre en lumière leur rôle majeur face aux indispensables changements de modèle.

> Enfin, au terme d’une réflexion approfondie menée en concertation avec nos Administrateurs, nos Adhérents, nos partenaires, nous allons progressivement faire naître un « nouvel Admical », davantage tourné vers les entrepreneurs, patrons et dirigeants d’entreprises petites ou grandes. Un Admical plus ouvert aux différentes  formes d’engagement en faveur de l’intérêt général, un Admical incubateur d’initiatives, plus acteur qu’observateur au sein de notre écosystème.


Vaste programme penserez-vous peut-être ! Programme fondamental pourtant, et nécessaire pour le mécénat de demain. Pour le mettre en œuvre nous ne serons pas seuls. Nous le réaliserons avec le soutien de nos Adhérents et partenaires, mais aussi en concertation étroite avec tous ceux qui savent l’enjeu majeur pour la société de demain que représente un mécénat renforcé, qui savent l’enjeu prioritaire de l’engagement de plus en plus large de tous ceux, entreprises comme citoyens, qui ont compris qu’une société plus juste et plus humaine ne se construira progressivement qu’avec la participation de tous.

Belle année 2019 à vous tous et au Mécénat !

 

Ce site est réalisé grâce au mécénat de