|    01 Octobre 2018

Bolloré Transport & Logistics Marathon Day : plus d’un millier de collaborateurs mobilisés au Cameroun

Avec comme capitaine Mohamed Diop, Directeur Régional, et en présence des PCA, des Directeurs des filiales Bolloré Transport & Logistics Cameroun, CAMRAIL, DIT, Kribi Conteneurs Terminal et SEPBC, la course solidaire de Bolloré Transport & Logistics organisée jeudi 20 septembre à Douala et à Kribi a été l’occasion d’un grand rassemblement sportif.

 

Cette troisième édition a été placée sous le signe de la solidarité de Bolloré Transport & Logistics avec les communautés. Une ambition partagée sur un parcours de 6 kilomètres.

 

Au-delà du sport et dans le cadre de la politique de mécénat mise en place par le Groupe Bolloré, la jeunesse est l’axe central. Aussi, chaque inscription de collaborateur au Marathon Day 2018, permet de générer des dons qui seront offerts cette année par Bolloré Transport & Logistics à SOS Villages d’Enfants, association caritative spécialisée dans l’accueil des enfants en détresse.

 

C’est dans ce cadre que l’école publique de la Cité des enseignants de Ndogsimbi à Douala a fait l’objet de travaux de réhabilitation. L’occasion a également été mise à profit pour remettre des dons de matériels didactiques dont des cahiers, des stylos, de la craie, des crayons et des gommes à 2.000 élèves cet établissement.

 

Bien plus, l’Association des jeunes du quartier de la cité des enseignants de Douala a reçu un don en équipements d’assainissement (brouettes, pelles, bacs à ordures, bottes, gants…) pour assurer la pérennité des actions de salubrité.

 

Dans son message de circonstance, Mohamed DIOP le Directeur Régional, a souligné que « l’éducation fait partie des axes prioritaires de la politique de mécénat mise en place par le Groupe Bolloré. Nous sommes donc heureux de pouvoir participer à travers les actions menées à Douala et à Kribi aux efforts consentis par le gouvernement pour l’amélioration du cadre éducatif des enfants du Cameroun ».

 

Ce site est réalisé grâce au mécénat de